Russie 2018 – Sale temps pour l’Afrique, l’Iran sauve l’Asie

L’on peut dire que le football arabe ne se porte pas bien à l’issue de la première journée de la Coupe du monde Russie 2018. L’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Maroc ont été battus lors de leur première sortie. 

Si l’Arabie Saoudite peut être considéré comme un football arabe, n’empêche elle est sur le continent asiatique. Sa première sortie n’a pas été convaincante, laminée par le pays hôte, cinq (5) buts à rien.

L’Egypte, sans Mohamed Salah, a craqué à une minute du terme devant l’Uruguay de Cavani et Suarez.

C’est le même scénario catastrophe qui a eu lieu lors de la rencontre entre le Maroc et l’autre pays de l’Asie, l’Iran qui vient de signe sa deuxième victoire de son histoire en Coupe du monde, après la première devant les Etats-Unis.

C’est le remplaçant du Maroc, attaquant qui a marqué contre son camp durant les arrêts de jeu (90+2). Cette victoire relance ce groupe où l’Espagne et le Portugal vont s’affronter dans moins d’une heure