Kouyaté, la mauvaise passe d’un capitaine

Dakarmidi – Relégué sur le banc au Mondial 2018 et remplaçant à Crystal Palace, Cheikhou Kouyaté traverse une mauvaise passe. Cela s’est confirmé lors du nul (2-2) du Sénégal face au Madagascar, dimanche en éliminatoires de la Can 2019.

À l’issue du nul (2-2) lors du match entre le Sénégal et le Madagascar, dimanche dernier, en match de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2019, le technicien de football, Tassirou Diallo, a fait un constat qui interpelle : ‘’On a mal joué. Après, on va évoquer l’état du terrain, dire que Cheikhou Kouyaté n’était pas dans son jour, Ismaïla Sarr est passé à côté ; mais il y a eu beaucoup de choses. On a mal joué, on est passé à côté.’’ L’ancien coach de l’As Police a bien relevé le rendement médiocre du capitaine des Lions, et il ne s’est pas trompé.

Au stade Mahamasina d’Antananarivo, la prestation de Kouyaté a été à l’image de l’équipe entraînée par Aliou Cissé. Tout a été mal fait. Le natif de Dakar, un certain 21 décembre 1989, a été débordé au milieu de terrain. Très en difficulté sur le marquage, il a essayé de compenser ses limites en commettant beaucoup de fautes. Il a même été averti en deuxième période. L’ancien défenseur d’Anderlecht (Belgique) n’a non plus aidé à la construction du jeu des Lions. Il y a eu beaucoup de déchets dans son jeu. Il a manqué ses contrôles, ses transmissions de balles. Bref, Kouyaté a presque tout raté.

Toutefois, l’enfant de Khar Yallah peut avoir une excuse. Le footballeur passé à Courtrai (Belgique) manque de rythme. Recruté au mercato estival dernier pour un montant de 10 millions de Livres, l’ancien homme fort de West Ham peine à s’imposer à Crystal Palace. Il ne compte que 20 minutes de jeu en deux matches de Premier League alors que son arrivée avait suscité plein d’espoir de la part du manager Roy Hodgson. Celui-ci a d’ailleurs reconnu avoir été surpris de voir les Hammers laisser Kouyaté partir : ‘’J’ai été un peu surpris de l’avoir car j’ai toujours pensé qu’il était l’une des personnalités importantes au milieu de terrain de West Ham, mais lorsque l’occasion s’est présentée, le club a rapidement réagi. C’est un joueur dont nous avons besoin car nous avons perdu deux joueurs très importants, comme Yohan Cabaye et Ruben Loftus-Cheek, l’an dernier’’.

Aujourd’hui, Cheikhou Kouyaté est sur une pente descendante. Jadis indispensable en sélection, il a glissé petit à petit sur le banc. L’ancien pensionnaire de Yeggo n’a été titularisé que lors de l’ultime match du Sénégal à la Coupe du monde 2018 en Russie (du 14 juin au 15 juillet). C’était lors de la défaite contre la Colombie (1-0). Il était entré en jeu face à la Pologne et au Japon. ‘’J’avais des choix à faire. Cheikhou est mon capitaine, c’est vrai, mais après ce que nous avons mis en place, j’ai pensé qu’il ne devrait pas commencer la rencontre. Il est entré en cours de jeu’’, avait justifié le sélectionneur des Lions. Aliou Cissé avait confié le brassard à Sadio Mané pendant les deux premières sorties en terre russe avant de le lui remettre pour le match à Madagascar. Peut-être parce que Idrissa Gana Guèye n’était pas là pour cause de blessure. Le joueur d’Everton (Angleterre) est la pierre angulaire du milieu.

En Angleterre, l’ancien sociétaire du FC Bruxelles a vu son statut s’effriter. Dans son ambitieux projet, West Ham a décidé d’y aller sans lui. Il a recruté le Colombien Carlos Sanchez pour le remplacer au milieu de terrain. C’est ainsi que le polyvalent Cheikhou Kouyaté (capable de jouer en défense centrale) a été cédé à Crystal Palace. A côté de son compatriote Pape Ndiaye Souaré, il va tenter de relancer sa carrière et redevenir le teigneux footballeur qu’il a été. Selon galsenfoot

La redaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom