Drogba préfère s’engager dans l’humanitaire que dans la politique

Dakarmidi – Dans un entretien avec l’AFP, Didier Drogba évoque son avenir en dehors des terrains. Si la star du football ivoirien entend s’engager davantage dans l’humanitaire, il exclut, pour l’heure, de suivre le même chemin politique que son ami George Weah.

Alors qu’il achève tranquillement sa carrière aux États-Unis sous les couleurs de Phoenix (2e division), Didier Drogba parle enfin de son avenir. Et, contrairement à son ami et illustre collègue George Weah, élu président du Liberia, la star ivoirienne de 39 ans n’est pas disposé à se lancer en politique. « Ce n’est pas dans mes ambitions à la base. George avait cette ambition depuis des années. Aujourd’hui ce n’est pas mon cas », a assuré le footballeur dans un entretien à l’AFP.

Pour autant, Didier Drogba ne délaisse pas son pays. La fondation qui porte son nom, fortement impliquée dans l’éducation, inaugure cette semaine une école dans la région de Guibéroua (sud-ouest) pour aider à promouvoir l’éducation dans les communautés cacaoyères en Côte d’Ivoire.

Cette école de six salles de classe, dotée d’une cantine scolaire, de latrines, d’un terrain de football et de trois maisons d’enseignants contribuera « aux performances physiques, sociales et académiques des enfants du village de Pokou-Kouamekro », selon le géant suisse de l’agroalimentaire Nestlé et l’Initiative internationale pour le cacao (ICI), qui appuient ce projet.

La redaction