Concertations nationales sur la lutte : Toujours tendu entre le CNG et les lutteurs

Dakarmidi – Le torchon brûle toujours entre le CNG et les lutteurs. Durant deux jours de concertation, les acteurs de la lutte se sont réunis pour trouver des solutions par rapport à plusieurs aspects qui empêchent à la lutte de prendre son envol.

Le ministre des sports Matar Ba a présidé la séance le samedi et jouer le rôle de médiation entre collectif des lutteurs et le CNG. Ensuite des ateliers sont mis en exergue sous forme de groupe pour apporter des propositions.

Comme proposition, certains ont soulevé le cas du CNG qu’on doit élargir pour permettre aux lutteurs d’avoir des membres actifs. Une proposition refusé par les lutteurs qui demandent catégoriquement que le CNG parte.

Certains ont même proposé de prolonger le mandat du CNG pour 3 années et ensuite passer vers une fédération. Mais il y’a eu beaucoup de contradictions hier lors de la dernière journée de concertation.

De ce fait le collectif des lutteurs à la fin de la séance ont expliqué au micro de wiwsport.com qu’ils maintiennent leur plan d’action et veulent que le ministre des sports Matar Ba prenne ses responsabilités et change les membres du CNG.

Sous la présence du préfet de Pikine, du représentant du CNOSS et d’autres autorités, la sécurité de l’arène nationale pose problème. Il faut un poste de Police pour gérer les supporteurs avant et après le combats.