» Celui que j’ai remplacé par Loum Ndiaye, c’est plutôt Kalidou koulibaly et pas Sadio Mané  » Aliou Cissé

Une précision du sélectionneur Aliou Cissé, légèrement agacé par les interprétations diversement faites suite à la convocation de Loum :  » Celui que j’ai remplacé par Loum Ndiaye, c’est plutôt Kalidou koulibaly et pas Sadio Mané. Au départ j’avais prévu de faire jouer Cheikhou Kouyaté dans le milieu. Mais étant donn

é qu’il est capable de jouer en défense, j’ai décidé de le faire reculer dans l’axe. Et sur le plan numérique d’appeler Loum Ndiaye. » Rien de vraiment surprenant si l’on sait Cheikhou Kouyaté a souvent été utilisé comme défenseur central par Aliou Cissé.

Pour ce qui est de l’attaque sénégalaise il soulignera :  » Il n’a jamais été question de remplacer Sadio Mané par Loum Ndiaye  parce qu’à ce poste on a Opa Nguette, Baba Thiam, Ismaïla Sarr et ou Sada Thioub qui sont capables d’y jouer.  »

Concernant la non convocation d’Ibahima Niane et Youssoupha Badji, c’est sans détour qu’il fera comprendre les motivations de ses choix.  » Ils (Ibrahima Niane et Youssoupha Badji) n’ont pas été convoqués parce qu’on a une ligne directrice. Habib Diallo est avec nous depuis quasiment un mois, je ne suis pas insatisfait de ce qu’il fait. Le mercato ne lui a pas permis de débuter à Metz, chose qui a fait les affaires d’ibrahima Niane qui a marqué beaucoup de buts. Je le félicite. C’est un garçon que je suis depuis quelques années, de même que Youssouph Badji. Ils font de très bonnes choses. »

Après avoir effectué leur premier galop d’entraînement ce mardi, au Maroc, les « Lions » feront face à une belle équipe marocaine. Un challenge sportif évident mais pas essentiel sénégalais qui a préféré nuancer.  » Nous ce qui nous préoccupe au-delà de l’aspect sportif c’est l’aspect organisationnel sur le plan sécuritaire et sanitaire. C’est moments que nous sommes en train de suivre sont assez compliqués. Au moment de novembre nous avons un match à domicile et un autre à l’extérieur, donc avec la FSF on a voulu répéter la même chose qui pourrait se passer au mois de novembre. Je parlais des motivations qu’on a avec les clubs, de la motivation des joueurs à venir répondre durant cette pandémie, à l’appel de la nation. Réussir ce pari sur le plan médical et sur le plan de l’intendance ça serait déjà primordial. »

Un test grandeur nature pour la FSF en attendant les rencontres officielles pour le compte des éliminatoires de la CAN 2021, prévues ce mois de novembre. Il s’agit de la double confrontation qui attend les  » Lions  » contre la Guinée Bissau au Stade Lat Dior de Thiès puis chez les  » Djurtus. «