Ballon d’Or: Salah 6e, une première depuis 2009 pour l’Afrique !

Elu 6e du Ballon d’Or 2018 ce lundi, le virevoltant Egyptien de Liverpool Mohamed Salah signe le meilleur classement pour un Africain depuis 9 ans et la 5e place de Samuel Eto’o en 2009.

Le verdict est tombé pour Mohamed Salah ! Sans surprise, l’ailier de Liverpool ne remportera pas le Ballon d’Or 2018, attribué au Croate Luka Modric, mais le Pharaon termine à une très honorable 6e place. C’est simple, il s’agit de la meilleure performance pour un Africain depuis la légende camerounaise Samuel Eto’o, 5e en 2009 (l’Algérien Riyad Mahrez avait terminé 7e en 2016).

Une récompense logique pour Salah, 4e meilleur buteur du « Big Five » sur l’année civile 2018 avec 30 buts en 43 matchs. Elu meilleur joueur de Premier League en 2017/18 et meilleur buteur de l’histoire du championnat anglais sur une même saison à 20 clubs (32 buts), l’Egyptien a changé de dimension cette année même s’il a moins brillé depuis sa blessure en finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid (défaite 1-3), bouclant un Mondial plutôt décevant malgré des stats correctes (2 buts en 2 matchs).

Son début de saison 2018/19 n’aura pas été flamboyant non plus (9 buts en 20 matchs malgré tout, toutes compétitions confondues) surtout par rapport à ses standards de la saison passée. Malgré tout, le Pharaon a bien mérité sa place, lui qui avait déjà terminé 3e du prix FIFA The Best en septembre.

A noter que l’autre Africain en lice, le Sénégalais Sadio Mané (Liverpool), se classe 22e, soit un gain d’une place par rapport à sa 23e place de 2017. Pour rappel, ce sont 180 journalistes issus du monde entier (un par pays) qui ont participé à ce vote à partir d’une sélection de 30 nommés établie par la rédaction de France 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom