Video-Ex-travailleurs de la SENELEC:Un sit-in prevu mardi prochain devant le siege de la societe

 

Les ex-travailleurs contractuels de la Société nationale d’électricité (Senelec) vont organiser ce mardi 14 juillet, un sit-in devant le siège de la direction générale. Ils accusent ladite société de faux et usage de faux lors d’un concours.

De l’électricité dans l’air. C’est ce qui risque de se passer mardi prochain devant les locaux de la Senelec. En effet, les ex-travailleurs contractuels de la Société nationale d’électricité se disent manipuler par la boite lors d’un concours.

Ces ex-agents ont déjà obtenu le soutien du Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine “Frapp France dégage”. “Le Frapp exprime toute sa solidarité aux 189 pères, mères et soutiens de familles, des ex-contractuels de la Senelec victimes de manipulation politique de la Senelec, victime de faux et d’usage de faux à travers l’organisation d’une mascarade de concours par la Senelec“, a déclaré Guy Marius Sagna, ajoutant que des gens qui n’étaient pas présents à un concours et ayant eu des notes très faibles ont été recrutés, au détriment des travailleurs qui avaient d’excellentes notes.

Le secrétaire administratif du Frapp France dégage a lancé au directeur de la Senelec, au ministre et au président de la République pour, dit-il, “corriger cette injustice sociale de ces 189 travailleurs de la Senelec“.

Si cet appel n’est pas entendu, a averti M. Sagna, le Frapp France dégage sera aux côtés des “victimes“, aux “côtés de Jamra“, le mardi 14 juillet devant la Senelec, pour exiger que justice soit faite, que “cette injustice soit très vite corrigée“.