Un présumé terroriste interpellé à Touba

Dakarmidi  –  S.S.D., présenté comme un redoutable présumé terroriste a été interpellé à Touba, à la suite d’une descendante dans la nuit de mardi à mercredi, vers 03 heures du matin, des éléments du poste de police de Gouye Mbind. D’après le récit du journal ’’Source A’’, tout est parti des dénonciations du père et du frère du mis en cause. Car l’homme âgé de 31 ans, a saccagé le véhicule de son petit-frère, 25 ans, et chef religieux de son état. Avant de menacer d’ôter la vie à son père, brandissant un couteau.

L’enquête révèlera d’autres secrets liés au terrorisme. « Mon grand-frère était dans les groupes terroristes en Egypte et en Libye », a lâché, lors de son interrogatoire, B.D., jeune frère du prévenu. Des confidences appuyées par le père, sur Procès-verbal (PV). Selon lui, son fils a vécu durant plusieurs années dans les pays du Maghreb dont l’Algérie, la Tunisie, et la Libye.

Entendu à son tour, S.S.D. a confirmé, allant même plus loin : « J’ai commencé mes études coraniques à Ndiéné situé non loin de Gossas, avant de rallier la Mauritanie où j’étudiais la grammaire arabe. Je suis passé en Egypte, au Maroc, en Tunisie, pour renforcer mes compétences en grammaire arabe. » Après avoir présenté son cursus scolaire, l’homme lâchera de véritables bombes du PV, sur des techniques de guerre : « j’appris plusieurs techniques de guerre à Saba, et je me suis rendu par la suite, à Tripoli, en 2015. J’ai connu aussi des armées terroristes dont l’État islamique (EI), les frères musulmans et Al Qaïda ».

Une affaire prise très au sérieux parce que la cellule de lutte anti-terroriste a dépêché, avant-hier, depuis Dakar, une mission à Touba, pour entendre S.S.D. Qui a été également entendu par une équipe de la Direction de la surveillance du territoire.

Pour l’heure, S.S.D. a été présenté hier vendredi, au Tribunal de grande instance de Diourbel mais le Procureur a ordonné son transfèrement au Tribunal de Dakar habilité à juger cette affaire.

Ainsi, il va passer le week-end en garde-à-vue au poste de police de Gouye Mbind avant d’être embarquer à Dakar lundi prochain.

Laisser un commentaire