Un marabout homosexuel arrêté à Guédiawaye.

Dakarmidi – Une affaire d’homosexualité impliquant cinq individus dont un marabout est sur toutes les lèvres à Guédiawaye. Ce scandale sexuel pollue encore l’atmosphère et plonge les populations de la localité dans l’émoi et la stupéfaction. Un jeune tailleur a été envoûté et victime d’abus sexuels répétés, suivis d’extorsion de fonds et de chantage, pendant une très longue période, par un gang d’homosexuels dont un marabout

Ils transforment le garçon en gay, le violent à tour de rôle, le filment et lui réclament de l’argent au risque de publier les images sur le Net

Après avoir marabouté le gamin, rapportent nos sources, les malfaiteurs le pervertissent et lui font subir un supplice sexuel. Ils l’entraînent chaque fois dans un bâtiment, se relaient sur lui et le filment nu. Et pour se faire du fric, ils activent l’adolescent, lui montrent ses images et vidéos obscènes prises après une partie de plaisir et menacent de les publier sur les réseaux sociaux. Le garçon panique, redoute des représailles de la part de ses parents et éclate en sanglots. Il les supplie genoux à terre de ne pas le faire et se dit disposé à accéder à leur requête. Les malfaiteurs acceptent l’offre et réclament de fortes sommes d’argent au tailleur.

Le gamin vole des millions, file ça au gang d’homos et se donne à eux durant trois ans ; il se fait arrêter pour acte contre-nature

L’adolescent use de subterfuges, vole des millions et donne tout le fric au gang des cinq homosexuels, dont un marabout qui utilisait des pratiques mystiques pour envoûter le pauvre garçon. Le tailleur continue à se donner à eux et ce, durant une période de trois ans. Il devient au final accroc aux pratiques d’actes contre-nature et se fait un jour arrêter par les limiers de Dieuppeul pour les mêmes motifs. Mais, à sa sortie de prison, il est vite pris pour cible par la même bande de délinquants sexuels, qui veulent continuer à faire de lui un objet sexuel et une vache laitière. Le jeune couturier reprend ses esprits, entre-temps, se rend en toute vitesse au commissariat central de police de Guédiawaye et dépose une plainte contre eux. Il relate avec force détails ses multiples supplices sexuels avec les homos et exprime toute sa disponibilité à coopérer avec les policiers, aux fins d’interpeller les gays.

Le garçon mijote un plan avec la police et envoie un message dans leur langage codé à la bande de gays

Saisi d’une plainte, le commissaire central Diédhiou briefe ses éléments de la brigade de recherches et installe un dispositif de planque. Il échange avec le gamin et lui demande de piéger ses bourreaux sexuels. Celui-ci envoie un message dans un langage codé aux gangsters, leur fixe un rendez-vous dans un endroit discret à Guédiawaye et affirme détenir de fortes sommes d’argent. Les quatre individus et le marabout se précipitent, se pointent vite à l’endroit convenu et attendent. Ils voient alors le pauvre tailleur-gay, se signalent et lui demandent de les rejoindre vite. Pendant ce temps, les policiers en civil observent à distance la scène, guettent le moment opportun et interviennent. Ils les appréhendent et les conduisent au commissariat avec l’adolescent.

Le cerveau du gang, activement recherché, se réfugie dans leur ville natale

Informé de l’arrestation des membres de son groupe, soulignent nos informateurs, le cerveau de la bande a pris la fuite et est allé se réfugier dans leur ville natale. Un avis de recherche et d’amener a été lancé contre lui.

Source: Les Echos