Tamba: Une sourde-muette enceinte de 8 mois enlevée, séquestrée puis violée durant des jours

Une femme victime de viol.

Dakarmidi – Le phénomène relatif à la série d’enlèvements de personnes connait une ascension inquiétante ces derniers jours. Le dernier cas en date porte sur l’enlèvement d’une sourde-muette  enceinte de 8 mois. Elle a été séquestrée puis violée des jours durant, avant d’être abandonnée dans une maison en construction au quartier Abattoirs de Tamba.

En plus de sa difficile intégration dans la société, du fait de son handicap de sourde-muette, la dame connaitra un supplice encore plus affligeant. Portant une grossesse de 8 mois, elle a été enlevée, séquestrée, puis violée des jours durant par trois vicieux qui, l’ont par la suite abandonné sans assistance.

D’après l’Observateur, c’est le dimanche 4 mars, dans la soirée qu’elle a été découverte par des passants, recroquevillée dans un coin du bâtiment en construction, sis au quartier Abattoirs de Tambacounda. Elle sera ensuite prise en charge par une voisine qui, compte tenu de sa situation, ne pouvait pas la retenir davantage chez elle.

C’est ainsi qu’elle a été conduite à la police, puis au service social. « Quand je l’ai récupéré elle était désemparée. J’ai essayé d’en savoir plus sur sa mésaventure, malgré sa surdité. Avec des signes, elle m’a alors fait comprendre qu’elle a été enlevée à la péripétie Ouest de la commune, par trois hommes qui étaient au bord d’un véhicule », a révélé le sieur Diouma Diouf, Président départemental des personnes du 3ème âge.

Apres ce récit poignant, M.Diouf l’a amené en consultation dans une clinique où le docteur Sylla, qui a conclu qu’elle portait une grossesse de 8 mois, a relevé des blessures sur ses cuisses. « J’ai pris en charge ses ordonnances et je l’ai retenue chez moi » a t-il avoué.

Diouma Diouf lance un appel à ses proches pour qu’il se manifeste afin qu’elle retrouve les siens.

La rédaction