Menaces de perturbations sur l’année scolaire: Serigne Mbaye Thiam appelle les enseignants au devoir

Dakarmidi – La lutte se durcit entre les enseignants et l’État du Sénégal. Les premiers nommés réclament leurs indemnités de corrections du Bac et du Bfem de l’année dernière, ainsi que la mise en oeuvre des accords signés avec l’État. Qui selon eux, n’a jusque là, satisfait aucune de ces deux réclamations.

Très préoccupé par les menaces qui risquent de plomber l’année scolaire, le ministre de l’Education nationale, a rappelé aux enseignants, qu’il est de leurs devoirs, de sauver l’École sénégalaise. « Je demande aux enseignants, quelles que soient leurs difficultés, de continuer à enseigner comme à l’accoutumé et qu’on essaye de s’asseoir autour d’une table pour continuer la discussion, afin de trouver un terrain d’entente sur les questions soulevées. Cela vaut mieux que d’hypothéquer l’espoir et l’avenir des enfants » s’est il écrié.

« Certes, il peut y avoir des difficultés majeures dans la vie. Mais je pense qu’avec les réalisations que l’État a fait pour le corps enseignant depuis 2012, et surtout ces dernières années depuis 2015, je crois qu’il ne faut pas s’attarder sur ces détails qui pourront sans doute installer la psychose au niveau des élevés et des parents d’élevés ». Serigne Mbaye Thiam s’exprimait, lors de la première journée de l’excellence du Lycée scientifique de Diourbel.

La Rédaction