MOUSTAPHA KA « A BEAUCOUP ŒUVRÉ AU RENFORCEMENT DE L’UNITÉ NATIONALE » (ANCIENS COLLÈGUES)

Dakarmidi – Les initiatives culturelles prises sous Moustapha Ka ont beaucoup contribué à renforcer l’unité nationale, ont souligné d’anciens collègues du défunt ministre de la Culture sous le régime du président Abdou Diouf.
Moustapha Ka est décédé samedi matin à l’hôpital Principal de Dakar, selon Radio Futurs Médias (RFM, privée).
« Ses initiatives culturelles constituaient un élément fondateur de la nation sénégalaise en renforçant la solidarité entre les populations », a déclaré dans un entretien avec l’APS, Robert Sagna, plusieurs fois ministre sous le régime du président Diouf jusqu’à l’arrivée au pouvoir du leader du Parti démocratique sénégalais (PDS), Abdoulaye Wade, en mars 2000.
« Il a essayé de mettre la culture au niveau de la base. A l’époque le Théâtre Daniel Sorano était principalement le lieu d’expressions culturelles au Sénégal et Moustapha Ka a essayé de décentraliser la culture », a rappelé l’ancien maire de Ziguinchor (sud).
L’ancien ministre de la Culture a beaucoup œuvré dans l’implantation des centres culturels au niveau des régions, a ajouté Robert Sagna, soulignant qu’ »il s’est beaucoup battu pour que la culture soit développé dans sa diversité au niveau de la base ».
Il dit se souvenir de tous efforts faits par l’ancien ministre pour que « la culture multi-culturelle nationale soi renforcée pour que son expression puisse être connue partout par le reste des Sénégalais ».
« Il s’est également beaucoup battu au niveau des médias du service public notamment la radio et la télévision nationale pour que l’expression culturelle régionale soit connue et diffusée pour que chacun sache que le Sénégal est un pays de paix où citoyen peut apporter culturellement ce qu’il a de bien », a-t-il dit.
« Il a toujours été un très engagé, sincère et loyal et d’une grande compétence intellectuelle. Quand il était au ministère de la Culture, c’était un plaisir de l’écouter et de l’entendre. Je ne garde de lui que de bons souvenirs en tant que militant et en tant que collègue au sein des gouvernements du président Abdou Diouf », a-t-il encore témoigné .
Il a fait part de son « admiration » et de son « respect » à l’endroit Moustapha Ka avec qui il a milité au Parti socialiste après le Rassemblement pour socialisme et la démocratie (RSD-TDS) dont il fut un des membres fondateurs.
« C’est un homme de bien, un homme d’une grande intelligence, d’une grande simplicité et d’une grande fidélité », a-t-il témoigné, ajoutant que « c’est quelqu’un de très organisé et très poli et qui respectait beaucoup ses collaborateurs et ses concitoyens ».
« On ne l’entendait jamais élever la voix contre qui que ça soit. C’est donc un homme d’honneur et un patriote », a-t-il encore dit, en présentant ses condoléances à sa famille, à l’ancien président Abdou Diouf et à l’actuel président Macky Sal.
Pour sa part, Abdoulaye Makhtar Diop, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, a rappelé qu’il est entré au gouvernement en avril 1988, en même temps que Moustapha Kâ, alors que ce dernier quittait son poste de directeur de cabinet du président Abdou Diouf, ajoutant qu’il a d’abord été son conseiller culturel.
Il a beaucoup travaillé à la promotion de la Maison de la culture Douta Seck, du centre culturel Blaise Senghor de Dakar et des festivals de cinéma comme les Renccontres cinématographiques de Dakar (RECIDAK), en collaboration avec la journaliste Annette Mbaye d’Erneville. Il a aussi évoqué sa contribution à la réhabilitation des Manufactures de Thiès et à la réalisation du Mémorial de Gorée.
« Moustapha Kâ est un homme d’une très large culture, un cadre brillant et extrêmement sérieux, très pondéré et très posé et d’une très grande probité intellectuelle », a dit M. Diop, député membre de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale.
Moustapha Ka a milité au Parti socialiste où il a été pendant longtemps membre du bureau politique et maire de Passy (Fatick, centre). Il a plusieurs ouvrages parmi lesquels ‘’Mirador’’, une œuvre entre poésie et réflexion autour de questions d’actualité
avec aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom