Magal-2018 : Les mesures contre les abattages clandestins

Dakarmdi- Le service régional de l’élevage de Diourbel a sorti la grande artillerie pour lutter contre les abattages clandestins. «Environ une soixantaine d’agents sont mobilisés au niveau de six sites principaux déjà identifiés. Ensuite, il y a des sites secondaires mobilisés autour des chefs religieux», a expliqué le directeur régional de l’élevage, El Hadji Yade au micro de Sud Fm.

Mieux, renseigne Yade, «les agents, par groupe de 4 à 5 personnes, sont très bien équipés, en vue de pouvoir aider les populations à bien traiter les animaux, à bien les abattre et à bien entretenir la viande».