Lutte contre le tabac: L’Etat augmente de 20% les droits d’accises applicables

Dakarmidi – L’Etat du Sénégal vient de décider une hausse de 20% sur les droits d’accises applicables au tabac. La Ligue sénégalaise contre le tabac (Listab), dans un communiqué, salue cette décision et encourage le gouvernement à toujours aller dans le sens de corser d’avantage les mesures qui peuvent avoir des impacts significatifs dans la baisse de la consommation du tabac.

Cette hausse est consécutive à l’adoption, de la nouvelle directive n°01/2017/CM/Uemoa du 22 décembre 2017 de l’Uemoa portant harmonisation des législations en matière de droit d’accises applicables aux tabacs par les 8 pays membres de l’Uemoa. Avec cette hausse, le taux de taxation applicable aux tabacs vendus au Sénégal passe de 45 à 65%.

Selon les échos, cette forte hausse a eu un impact significatif sur les prix de cigarettes, d’où le changement des prix noté sur le marché depuis le 16 juillet 2018. De ce fait, la demande au ministère de l’Economie et des Finances de prendre toutes les mesures réglementaires idoines visant à préserver cette hausse du prix pour éviter que les industries du tabac ne puissent l’absorber dans leurs marges bénéficiaires comme ils ont eu à le faire par le passé.

Elle encourage aussi le gouvernement du Sénégal à aller encore plus loin dans sa politique de taxation du tabac en appliquant aussi la Directive de la Cedeao qui comporte une taxe spécifique en plus de la taxe ad valorem. La Listab déplore le fait que dans les pays de la Cedeao, le total des taxes hors Tva, ne représente que 30% du prix moyen de vente des cigarettes; alors qu’il est de 62% en moyenne dans les pays de l’Union européenne.

La rédaction