Louga/Lutte contre le coronavirus: «La loi à appliquer dans toute sa rigueur aux contrevenants sur la réduction de la mobilité», préconise le Gouverneur AMAR

Lors de la réunion de crise du Comité Régional de Gestion de l’Epidémie (CRGE) du Mercredi 29 Avril 2020, le Gouverneur El Hadji Bouya AMAR n’a pas porté gans et lunettes en fin de réunion: «Force restera à la loi qui sera appliquée dans toute sa rigueur aux contrevenants sur la réduction de la mobilité».
«Les transporteurs indélicats uniquement imbus par le désir du gain annihilent tous nos efforts consentis avec la communauté sur une longue période», a-t-il justifié.
Auparavant, le Médecin-chef régional Cheikh Sadibou SENGHOR a fait lecture de la situation nationale comme pour le rappeler. Plus spécifiquement par la suite, il a informé le CRGE que sur les 30 patients issus de la région en traitement du coronavirus, seuls aujourd’hui 10 sont encore alités. Les 20 reste étant guéris et sont  rentré chez eux. Toujours selon lui, il faut imputer l’absence totale de cas communautaire survenue depuis le décès d’Habib SOW à l’appropriation par les populations des différentes dispositions pour briser la chaine de contamination. Il a lancé un appel à toute la communauté à la continuité du respect strict des mesures édictées par les pouvoirs publics.
A la fin de la conférence de presse, à la question de savoir les modalités, critères et la distribution des vivres, le Gouverneur AMAR prie d’attendre la communication dans les jours à venir du comité en charge de cette affaire. «Quoi qu’il en soit, la réception des vivres par les cibles, qui est un dispositif de la lutte ne saurait tarder», a-t-il conclu à ce propos.