Louga/Lutte contre le coronavirus à Nguidille: Le Conseiller Municipal Djily LO s’inquiète du laxisme d’Idrissa TALL face à la lutte contre le COVID 19

Pendant que la solidarité se déploie à grande échelle en perspective de lutte contre l’expansion du COVID 19, la Mairie de Nguidilé est confinée dans une inertie et un silence sans précédents. Du moins c’est l’avis d’un de ses Conseillers Municipaux Djily LÔ.
«Nous avons un cri du cœur à lancer. Comment se fait-il que, par les temps qui courent, même le citoyen simple d’une quelconque commune ne ménage aucun effort dans la lutte contre la pandémie alors que notre maire se confine plutôt dans un silence condamnable? Même pas le moindre virement de crédit pour venir en aide à ses mandants! On ne peut plus taire cela! Ou alors qu’on nous dise quel est le problème! Nous sommes redevables à nos mandants, nous devons être constamment à leur chevet en cette période de crise. Sinon nous sommes tous condamnables», s’insurge notre interlocuteur.
Au sujet de la disponibilité des ressources publiques, Djily LÔ d’avancer: «Au regard de toutes nos planifications, nous espérons bien que ces ressources sont là. Une simple procédure administrative suffit pour en dégager et faire comme nos collègues des autres Collectivités Territoriales».
Il faut rappeler que durant la matinée du dimanche 05 avril 2020 dernier, le frère du parlementaire Moustapha CISSE LO  avait distribué un lot constitué de produits antiseptiques et pharmaceutiques dans la commune de Nguidillé.  Djily LO aait ainsi appuyé les trois (3) postes de santé de la Commune de Nguidilé que sont Djelerlou SYLL, Keur Modou Khary MBOUP et Nguidilé-village. Une importante quantité d’eau de javel, de masques, de détergents et de gants a été alloué auxdites structures de santé.  D’importantes quantités de vivres ont été distribuées aux couches défavorisées de la population pour venir à bout de la virulence du COVID 19. 23 écoles coraniques ont  recues sa part de la donation.
«  Les besoins des populations en munitions ne peuvent attendre parfois les appuis de l’Etat et des bonnes volontés qui tardent souvent à venir. Donc il faut parer au plus pressé en faisant un geste pareil », avait avancé le généreux donateur Djily LÔ.