L’Ofnac dans la vulgarisation des fondements de la déclaration de patrimoine pour prévenir la corruption

Dakarmidi – L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a l’ambition de vulgariser les fondements de la déclaration de patrimoine et les critères d’assujettissement pour prévenir la corruption, a déclaré, hier, jeudi 13 juillet 2018, à Diourbel, Mariéme Samb Fall, responsable de son département patrimoine.

La corruption est facilitée « par une mauvaise connaissance des fondements de la déclaration de patrimoine et une incompréhension des critères d’assujettissement » de la part des personnes concernées, a-t-il fait observer lors d’un déplacement dans la capitale du Baol.

Selon Mme Fall, dans son plan annuel de travail, l’OFNAC fait de la sensibilisation dans toutes les régions du Sénégal, dans le but de « communiquer et sensibiliser » sur le système sénégalais de déclaration de patrimoine dans les localités hors de la région de Dakar, le but de ces missions étant aussi de « maitriser la base de données des assujettis ».
Abordant la question de la compréhension des textes régissant la déclaration de patrimoine, elle évoque deux catégories, la première relevant du « critère institutionnel ».
Ce premier volet concerne le président de la République, le Premier ministre, les ministres ainsi que le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), nous apprend l’aps.
La seconde catégorie regroupe « les administrateurs de crédits titulaires, secondaires ou suppléants », ainsi que « les comptables publics qui effectuent des opérations qui atteignent 1 milliard de FCFA l’année’’, a-t-elle expliqué.
La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom