Les injures des jeunes libéraux sur les réseaux sociaux n’empêcheront pas aux sénégalais d’élire Macky Sall dès le 1er tour au soir du 24 Février 2019 (Abdoulaye M Guissé)

Dakarmidi – Depuis leur adhésion au « Macky », Abdoulaye Mamadou Guissé, Diagne Fada, Serigne Mbacké Ndiaye, Souleymane Ndéné Ndiaye et leurs amis sont objets d’attaques très virulentes sur les réseaux sociaux. Leurs posts sur ces plateformes semblent être des cibles pour les jeunes internautes, qui se défoulent sur eux dans les commentaires par des injures, des mots blessants, des attaques et souvent de grosses calomnies.

Joint au téléphone par notre rédaction, Guissé semble détecter qui sont derrière ces persécutions et autres attaques. Il indexe les jeunes libéraux et quelques-uns des barrons du PDS. Pour lui, ces pontes du Pds veulent à tout prix revenir aux affaires et éjecter Macky Sall de son fauteuil.

Selon Guissé, il ne faut pas revenir sur un passé que le peuple a difficilement enterré. « Le Président Macky a fait mieux que l’ensemble de ses prédécesseurs, ceux qui se fâchent contre lui, aujourd’hui, lui reprochent uniquement le fait qu’il ait redistribué les cartes, en incluant dans sa politique un large éventail d’épanouissement dédié aux couches les plus vulnérables au détriment d’une classe politique que l’on connait vouloir gérer uniquement son devenir et son avenir ».

Guissé très à l’aise dans ses propos, dit avoir pitié de ces hommes qui rêvent les yeux grands ouverts.

Poursuivant ses propos, le Président du MCSS/ Fulla ak Fayda dira, « le Président Macky Sall nous a instruit d’être serein face aux attaques et de nous envelopper de carapace face à ces attaques qui n’ont pour demeure que leur lieu d’émanation. Ce vacarme, cette excitation de ces hommes munis chacun de petits couteaux pour un éventuel partage du gâteau, ne nous empêchera pas de faire notre boulot, de bien le faire d’ailleurs, pour qu’au soir du 24 Février 2019, nous puissions élire notre candidat Macky Sall avec un peu plus de 55% ». À suivre …

La rédaction