Les éléments de l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants de Ziguinchor ont encore mis hors d’état de nuire un Sénégalais

Dakarmidi  – Les trafiquants de drogue dans la région sud du pays souffrent. Ils sont depuis quelques temps poursuivis jusque dans leurs derniers retranchements par les policiers. En effet, un trafiquant de drogue qui détenait par devers lui 1 Kg de chanvre indien et un Bissau-guinéen qui possédait 1 Kg de cocaïne. Ils ont été déférés à la Mac de Ziguinchor.

L’interpellation du nommé Famara Diatta  né en 1977 à Bignona,  avec un (01) Kg de chanvre indien a eu lieu, selon nos sources proches de l’enquête ouverte par les limiers, le 21/10/2020 à 07 h 10 à l’entrée de Ziguinchor. « Famara Diatta venait de Bignona. Dés qu’il a vu le check point des policiers, il fait demi-tour avec sa moto «Jakarta». Il va s’arrêter plus loin. C’est quand il a aperçu le véhicule de la police qu’il a jeté son sac qui contenait un (01) Kg de chanvre indien dans la mangrove pour s’engouffrer dans la mangrove faisant semblant de pisser. Interpellé, il a montré sa cachette. Le sac qui contenait de la drogue a été récupéré. Son bouclé, Famara Diatta a été déféré le jeudi 22 octobre 2020 à la maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor où il médite sur son sort pour détention et trafic de chanvre indien.

Le même jour à 07 h 30, poursuivant la traque contre les trafiquants de drogue, les éléments de l’OCRTIS ont à nouveau procédé à l’interpellation à Mpack, sur le long de la frontière entre le Sénégal et la Guinée-Bissau, sur une piste non officielle, des nommés : Moussa Baldé né en 1995 en Guinée Bissau pour détention et trafic international de cocaïne portant sur un (01kg), 02 et son compatriote Jean Sambou né en 1995 en Guinée Bissau, pour entrée illégale au Sénégal. «Moussa Baldé avait demandé à Jean Sambou, conducteur de moto «Jakarta» à la frontière de le transporter à Ziguinchor à raison de 5.000 FCFA. Ils ont été appréhendés par les éléments de la BRS qui étaient en opération à l’entrée de Ziguinchor et à la frontière à Mpack. Ils ont été déférés à la prison de Ziguinchor hier lundi 26/10/20.