Le charretier tue le forgeron à coups de couteaux

D’après le récit de L’Observateur, tout est parti d’une banale dispute sur une ferrure de cheval.

Le meurtrier a accusé le forgeron d’avoir blessé son cheval en ferrant les sabots.

Il avait demandé à la victime de participer aux frais médicaux de la bête estimés à 30 000 Fcfa.

Le forgeron refuse au motif qu’il n’a pas d’argent. S’en est suivi des échanges aigre-doux qui ont abouti à une bagarre.

Le charretier brandit son couteau qu’il avait dissimulé sous ses habits et lui plante 13 coups.

Le forgeron se vide son sang et meurt sur le coup. Il sera fixé sur son sort le 20 janvier prochain, jour du délibéré.