Journée mondiale sans Facebook: le pari a-t-il été relevé?

Dakarmidi – Une journée sans prendre des photos, sans consulter son fil d’actualités, sans « liker », partager une photo, vidéo ou poster un article sur le premier réseau social au monde qui n’est autre que « Facebook ». Difficile à croire. Et pourtant ce mercredi 28 février est la journée mondiale sans Facebook. Une occasion pour les millions d’accros de tester leur dépendance pendant cette journée internationale qui, depuis 2010 et chaque 28 février, nous invite à se passer de Facebook. Le mal du 21 éme siècle.

Les 2.300.000 utilisateurs de Facebook au Sénégal ont-ils joué le jeu? Nous vous laissons le soin de répondre. Par contre une chose est sûre, les publications n’ont pas manqué sur le réseau social de Mark Zuckerberg. Cette journée qui constitue un défi pour la plupart des internautes à travers le monde, est pour les promoteurs de l’évènement un moyen de lutte contre notre addiction aux réseaux sociaux. Même si on sait que, c’est un combat perdu d’avance.

Les Français, par exemple, passent en moyenne 1h23 par jour à papoter par réseau interposé, mais bien moins que les Philippins avec 4 heures par jour et par utilisateur, selon la dernière édition du Rapport Mondial Digital.

Notons que cette overdose de surf social ne profite qu’à la firme américaine de Mark Zuckerberg, et même si c’est une réelle opportunité pour les entreprises et startups, il reste toutefois, que le réseau social Facebook présente aussi une face cachée qui peut être négative voire dangereuse.

À méditer

La Rédaction