Interdiction du port de voile : L’Ong Jamra déplore la mesure

Joint par Seneweb, Mame Makhtar Guèye de Jamra a réagi suite à la décision de l’institution Sainte Jeanne d’Arc d’interdire le port du voile dans son établissement.

«Je voudrais rappeler que ce n’est pas une première. Un problème similaire s’était déjà posé, il y a 8 ans, lors de la rentrée scolaire de 2011, au Collège Hyacinthe Thiandoum de Grand-Yoff. Une vingtaine de jeunes filles étaient injustement exclues pour port du voile. Et, à notre grande surprise, d’autres établissements lui avaient emboîté le pas, notamment les Collèges Anne-Marie Javouhey de la Médina et Abbé David Boilat de Thiès», se remémore Mame Makhtar Guèye.

Et de poursuivre : «Mais, puisqu’on a toujours privilégié la démarche fraternelle, on avait saisi le ministre de tutelle d’alors, Kalidou Diallo, qui n’a pas tardé à réagir. Il avait non seulement adressé une note circulaire à ces écoles, mais il a élargi sa mise en demeure à l’ensemble des établissements privés catholiques ou laïques du Sénégal. Et ce fut pour leur rappeler qu’aucun établissement ne peut avoir un règlement intérieur supérieur aux lois et décrets qui régissent le fonctionnement des écoles privées».

Mame Makhtar Guèye de conclure : «Au moment où je vous parle je suis en train d’écrire une correspondance par rapport à cette affaire qui va être adressée, aujourd’hui même, à une autorité de l’État et ils sauront quoi faire avec les responsables de cet établissement. Je demande aux autorités de l’école de ne pas attendre que l’État leur torde le bras, mais de prendre les devants pour se conformer aux lois du Sénégal réputé être un pays laïque».