Hommage à Habib Faye: J’ai perdu un ami, un frère, un complice (Suzanne Kamara)

Une nouvelle qui m’a laissée sans voix tellement c’est inattendue.Habib mon frère, mon ami, on ne le fera donc finalement jamais ce single longtemps projeté.

Avec Habib j ai su apprecie un homme digne, simple un soupçon taquin quand il t aime, généreux quand il est convaincu de ta bonté, ouvert quand il sent que tu es comme lui. Rares sont les personnes qui ont rencontré habib et qui ne sont pas sorties heureuses de cette rencontre .

Suzanne Kamara