Habib Diabang, qui s’autoproclame « Prophète Issa », a encore fait de nouvelles révélations

Dakarmidi – Le chef des illuminés qui procédait, avec ses «disciples», à un «Tawaaf» à la Grande mosquée de Touba, a confié qu’il incarne son statut de messager depuis 2018.
«La lumière m’est apparue, pour la première fois, en 2018. Ainsi, je soigne les personnes sous l’emprise des djinns, grâce à ma nouvelle mission qui m’est assignée par Dieu», a-t-il déclaré.

Selon Source A, Habib Diabang précise qu’il a créé sa secte, dénommée « Mouvement Diwanou Bamba Saliou Kara » en 2019, qui regroupe une centaine de membres.

Diabang renseigne qu’il a une mission pour sauver l’humanité et que Serigne Touba parlait de son magistère à travers l’un de ses «Xassaïdes ».

«J’ai le remède contre le coronavirus»

Dans ses confidences, le «Prophète Issa» déclare que Khadimou Rassoul lui a laissé une lumière au niveau de la Grande mosquée de Touba.

«Nous sommes là pour nous en procurer. Je dois même soigner le coronavirus avec cette lumière, ainsi que tous les mauvais comportements de l’Homme», révèle-t-il aux enquêteurs.

Laisser un commentaire