Eurobonds: Plus de 2 milliards de dollars pour financer les projets d’infrastructures du Pse

Dakarmidi – L’opération Eurobond lancée hier, mardi 6 mars 2018, par le Sénégal dans les locaux de la Banque Rothschild à Paris a été couronnée d’un franc de succès.

Selon lequotidien, le Sénégal a suscité l’engouement des marchés avec l’objectif de lever plus de 2 milliards de dollars américains d’emprunt, notamment sur une durée de 30 ans. Les seuls pays qui ont eu une telle audace ont été l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Kenya et le Nigéria dans une moindre mesure. Mais là où le Sénégal a bénéficié d’une confiance sans limite des marchés est que le pays est sorti avec un taux d’intérêt de 6, 75% sur un milliard de dollars pour 30 ans et à un taux de 4,75% pour un milliard d’euros emprunté pour 10 ans.

En d’autres termes, les marchés financiers internationaux ont affiché une confiance durable pour le Sénégal avec des taux préférentiels que le Sénégal n’est pas encore arrivé à atteindre même sur son propre marché intérieur.

Le Sénégal a présenté aux investisseurs des arguments économiques et politiques en choisissant de faire abstraction des perspectives de recettes nouvelles tirées de l’exploitation du gaz et du pétrole. Pourtant, il prévoit d’engranger dès l’année 2021 de nouvelles recettes sur les hydrocarbures.

Dans un entretien publié par le journal Sud Quotidien dans son édition du lundi 5 mars 2018, Mme Cemile Sancak, nouvelle représentante résidente du Fmi au Sénégal, donnait des indications rassurantes sur l’endettement du Sénégal. Elle précisait notamment que le  » Fmi, de même que le gouvernement, procèdent à une analyse de la viabilité de la dette à long terme. Dans le cadre de cet exercice, plusieurs indicateurs sont utilisés de manière à pouvoir déterminer le risque d’endettement. Les derniers résultats de l’analyse de viabilité de la dette montrent un risque d’endettement faible a-t-elle souligné.

Pour le ministère de l’économie et des finances, « cet engouement sur les titres du Sénégal dénote une grande confiance du marché financier international en la politique mise en œuvre par le Président de la République, au regard des performances économiques du Sénégal, notamment la consolidation de la croissance, la baisse du déficit et la maîtrise de l’endettement (risque de surendettement faible) ».

Le Sénégal avait levé en 2017 des fonds sur les marchés financiers internationaux 1 milliard 100 millions de dollars US (environ 660 milliards FCFA) sur une maturité de 16 ans, destiné notamment aux projets d’infrastructures du Plan Sénégal PSE.

Le Sénégal réalise ainsi sa 5e émission d’eurobond, après celles de 2009, 2011, 2014 et 2017.

La rédaction