Et si un lobby pétrolier sauve Karim Wade?

Dakarmidi – Le retour de KARIM MEISSA WADE se précise de jour en jour. Maitre Wade utilise tous ses moyens de pression sur les institutions régionales et internationales pour valider la candidature de KARIM et de l’inscription de ce dernier sur  les listes électorales

Connaissant Maitre Wade, un fin stratège tentera de secouer le régime de président SALL et compromettre la réélection de ce dernier.

Le Sénégal vient de  découvrir  ces dernières années au large des  ses cotes des ressources naturelles importantes de Gaz et de pétrole. Par conséquent, les multi nationales se bousculent dans la porte du Sénégal pour avoir leur part du marché en utilisant toutes les stratégies possibles et toutes méthodes conventionnelles ou non conventionnelle.

La découverte de gaz et du pétrole a fait couler beaucoup d’encre et de salive et a suscité un débat, sans précédant, dans la classe politique sénégalaise à telle enseigne que tous les candidats à la candidature des élections présidentielles de 2019  en parlent et donne leur avis.

Cette bousculade des multinationaux peut entrainer une tension politique énorme lors des élections présidentielles de 2019 dans la mesure où chaque candidat sérieux aurait un lobby pour financer sa campagne et engager des campagnes de diabolisations et de manipulations de l’information en faveur de son Poulin.

En effet, il est clair que le pétrole sénégalais intéresse les pays affairistes et les entreprises multinationales.

Qui payera l’amende de Karim WADE ?

C’est une question qui mérite d’être étudiée au fond afin de parer à toutes éventualités possibles. Certains pensent que Karim viendra les mains vides à Dakar pour faire  le Buzz d’une journée et rentrer paisiblement à REUBESS sans marquer son empreinte politique et électoraliste. Il est clair que, dans tous les cas, KARIM jouera un rôle éminent sur le choix de l’électeur positivement ou négativement.

En outre, tous les hommes avertis savant qu’il y’a des pays et des organisations qui sont prêts à payer l’amende de karim.

Les lobbies pétroliers utiliseront-ils Karim comme arme non conventionnelle pour protéger leurs intérêts au Sénégal ?

Personne ne doit être surpris de voir Karim Wade descendre sur le tarmac de l’aéroport BLAISE DIGANE avec un cheque de 138 milliards et la décision de la CEDEAO. De l’Europe en Amérique en passant par le moyen orient, tous les pays suivent les élections du Sénégal surtout les investisseurs.

Actuellement, karim se trouve au Maroc et n’attends que la décision de la CEDEAO pour rentrer au Sénégal. Une décision qui pourrait éventuellement permettre  le fils de WADE de participer aux élections de 2019.

Qui peut imaginer le retour de Karim Wade au Sénégal avec la décision de CEDEAO et les 138 milliard. ?. C’est avoir le beurre et l’argent du beurre.

Mouhamed Nasire NDOME

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom