Enseignement Supérieur: l’Université du Sine-Saloum va accueillir 2000 étudiants dès la prochaine rentrée

Dakarmidi – Bonne nouvelle pour les étudiants. L’Université du Sine-Saloum, El Hadj Ibrahima Niass (USSEIN) va démarrer ses cours dès la prochaine rentrée universitaire en octobre 2018, avec une première cohorte d’environ 2000 étudiants, répartis entre ses campus de Fatick, Kaolack et Kaffrine . Une annonce faite par le recteur, Amadou Tidiane  Guiro lors d’un entretien avec des journalistes, hier, jeudi 24 mai à Fatick.

« Nous pourrons démarrer les apprentissages et dès la rentrée scolaire prochaine, les campus de l’USSEIN de Kaolack, de Fatick et Kaffrine vont recevoir environ 2000 étudiants. La livraison définitive des travaux de construction des infrastructures de l’université répond à un engagement pris par le ministère de l’Enseignement supérieur, qui était de démarrer en octobre 2018 les apprentissages ». », a-t-il déclaré.

Il a précisé qu’en attendant la fin des travaux, les cours se dérouleront dans des locaux prêtés par des structures d’enseignement implantées dans les régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack retenues pour abriter des campus : »Ce sera le cas à Fatick, à Kaolack et à Kaffrine où l’USSEIN va disposer de locaux prêtés pour démarrer les enseignements dès la rentrée prochaine, et au même moment, les travaux de construction des UFR, des salles de cours, des amphithéâtres qui ont démarré dans ces trois régions, vont se poursuivre sur les sites retenus », a-t-il souligné dans les colonnes du journal Aps.

Le recteur de l’Université du Sine-Saloum note signale que compte tenu de la situation, « il y a un programme de planification d’urgence destiné à accélérer la construction et la réception de certains salles de cours ou infrastructures sociales en attendant la fin de l’ensemble des travaux ». Avant d’ajouter que : »Pour la cas du campus de Fatick, où l’ensemble des travaux est prévu pour une durée de 20 mois, il y a des urgences pour que certains bâtiments puissent être prêts le plus rapidement possible en attendant la fin de l’ensemble des travaux et que les étudiants puissent les rejoindre », a-t-il par exemple relevé.

L’USSEIN, dont le financement global s’élève à 65 milliards de francs CFA, devrait à terme « montrer un nouveau visage de l’enseignement supérieur au Sénégal », a relevé le recteur Guiro.

L’USSEIN, première université à vocation agricole du Sénégal, va avoir ses services répartis entre cinq campus à Kaolack, qui va abriter le rectorat, Fatick, Diourbel, Kafrine et Toubacouta. Elle est configurée pour recevoir à terme jusqu’ à 30 000 étudiants.

La Rédaction