Ecole Abass Sall: Battue avec une règle elle se retrouve amputée du doigt

D’après le récit de Les Échos, elle a été battue avec une règle. Ce qui a conduit à une fracture de la phalange de la main droite. Son doigt sera finalement amputé.

Selon les informations du journal, la maîtresse ordonnait aux élèves de se taire lorsque le muezzin appelait à la prière.

Inculpée pour coups et blessures volontaires, la mise en cause, Mme Y. Diop, a comparu, hier, devant la Chambre criminelle de Dakar.

Face au juge, elle a nié les faits. Le parquet requiert l’acquittement. La partie civile réclame 100 millions. La maîtresse sera fixée sur son sort le 16 février prochain.