Dexële, village de Lat Dior, manque de « tout »

Dakarmidi – La population de Dexële où se trouve le mausolée de Lat Dior Ngoné Latyr Diop, héros national tombé sur le champ de bataille le 27 octobre 1886, n’en peut plus de leur situation. « Pas d’électricité, pas d’école encore moins de case de santé ». Elle réclame plus de considération. « Il est incompréhensible qu’une personnalité nationale d’une telle dimension repose dans ce village plongé dans le dénuement total, se plaint Mbaye Diouf,

habitant de Dexële, repris par la Tfm. Cela fait mal à tout le monde ». El Hadji Oumar Sow, un autre habitant, liste les manquements : « Nous vivons dans le noir total. Nous n’avons pas d’électricité. Pas d’école ni de case de santé. Nous sommes obligés de parcourir deux kilomètres pour nous faire soigner ».