Dakar: Des handicapeés exigent de meilleure considération

Dakarmidi – Sur des chaises roulantes, habillés en tee-shirt, quelques papiers qui plaident leur cause, le collectif pour la défense des personnes en situation de handicap, a exprimé sa colère sur le boulevard du général De gaules. Du triangle du sud à la place de la nation, les marcheurs ont exigé plus de respect et de considération

« Cette marche vise tout simplement à dénoncer l’injustice dont les handicapés sont victimes. Entre autres cas cités, l’agression il y a quelques mois commise sur une femme handicapée impliquant un agent de sécurité de proximité « Nous allons déposer une nouvelle plainte et continuer le combat pour que la lumière soit trouvée sur cette affaire de violence. L’agression ne doit pas rester impunie. Nous avons constaté que le mis en cause a été libéré, c’est inacceptable »,se désole M.Niang .

Mbaye Ndiaye lui estime que le gouvernement doit penser aux handicapés. « Nous disons non à la discrimination et oui à la signature des décrets d’application de la loi d’orientation sociale relative à la promotion et à la protection des Droits des Personnes handicapées » M. Ndiaye ,membre du collectif .

Le collectif demande au gouvernement de respecter ses engagements pris lors du conseil interministériel du 13 février 2018 dernier où le Premier Ministre Monsieur Mohammed Boune Abdallah DIONE avait donné instruction au gouvernement (sectoriels) de signer tous les décrets d’application de cette loi avant le 30 juin 2018.

« Sur les 10 décrets d’application et 4 arrêtés seuls 2 décrets d’applications sont signés. Nous demandons aussi la mise en place de la haute autorité et du fond d’appui pour éradiquer la mendicité des personnes handicapées, le respect du quotas de 15% aux emplois qui lui sont réservées, la généralisation de la carte égalité des chances pour toutes les personnes handicapées conformément à l’article 3 de cette loi », rappelle le porte parole du collectif pour la défense des personnes en situation de handicap

La redaction