Dabo avoue son crime et accuse la victime de l’avoir drogué et violé

Dakarmidi – Lamine Dabo été renvoyé devant la chambre criminelle dans l’affaire du double assassinat qui a eu lieu dans la nuit du 5 au 6 février 2016, à la rue Carnot en centre-ville de Dakar. Le doyen des juges a suivi le réquisitoire du parquet.

Le présumé meurtrier avait pénétré dans l’immeuble des victimes, Aissam Fawaz et Wilheim K. Fawaz, et s’était préparé à les tuer. Les multiples coups de couteaux qu’ils les avaient assénés confirment que l’intention de tuer était réelle. D’ailleurs, lors de son audition dans le fond, le meurtrier présumé n’avait pas nié les faits.

Après avoir gardé évoqué son droit au silence, il a avoué avoir agi de la sorte parce que Wilheim Fawaz l’aurait drogué et violé. Renvoyé devant la chambre criminelle, il risque la perpétuité.

E-ÉMEDIA