Crash à Missirah: Ziguinchor dans la consternation

Dakarmidi – Le crash de l’hélicoptère militaire de missirah à plongé la ville de Zinguinchor dans la consternation. L’appareil avait à son bord à l’aller, la dépouille de jacob Sagna, le frère de Robert Sagna, crashé au retour alors qu’il transporté 20 passagers dont 04 les membre de l’équipage.

Ce drame faisant état de 08 morts et 14 blessés a complètement bouleverser l’ancien maire de Ziguinchor. Selon Direct Info, dès que la nouvelle est tombée tout le monde a accouru vers sa demeure pour lui apporté son soutient. »Je suis complètement atterré devant cette catastrophe.On est venu pour un décès. On repart et la catastrophe s’est produite.Tous sont mes cousins, tantes, ses neveux » a déclaré d’emblée Robert Sagna .

Ce crash a attristé toute la zone sud du pays. Les victimes sont tous directement ou indirectement liés au président du GRPC dont le village de Brin situé à quelque kilomètres de la ville pleure ses morts et s’en remet difficilement.

« C’est une véritable drame. Nous avons appris que le pilote n’avait que 30 ans et qu’il venait de se marier. J’ai entendu le vrombissement de l’hélico, je pensais même que c’était une opération militaire. C’est par la suite que j’apprends qu’il s’est écrasé », déclare Khady Djiba. « C’est la volonté divine, on n’y peut rien » ajoute son mari.

Dans la capitale du sud, ce terrible crash défraie la chronique. Et certains n’ont pas manqué d’interpeller l’État à ne ménager aucun effort pour que lumière soit faite sur cette affaire.

La rédaction