Arrestation de Ibrahima Sall de ASRED : les droits de l’hommiste exigent sa libération

Dakarmidi – La coalition sénégalaise des défenseurs des droits humains appelle à l’abandon des poursuites judiciaires contre ibrahima sall, président de l’association pour la réinsertion sociale des détenus (Asred). Interpellé depuis le mardi 1er mai, Ibrahima sall est toujours en garde de vue à la Section des recherches de la Gendarmerie de Colobane. Il lui est reproché de diffuser de fausses informations sur les mouvements d’humeur des détenus dans les prisons sénégalaises. Reconnaissant a l’Etat le droit de démentir les allégations des organisations de défense des droits humains, et celui de formuler des critiques objectives contre leurs méthodes de travail, la Coalition réaffirme sa volonté de travailler ensemble aves l’Etat du Sénégal pour améliorer les conditions de vie et de séjour des détenus dans prisons sénégalaises.

SEYNABOU FAYE