Affaire tuerie Bofa-Bayotte: René Capin Bassene et cie restent en prison

La Cour suprême, statuant publiquement, a rejeté le pourvoi formé par le journaliste René Capin Bassène et Cie contre l’arrêt de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Ziguinchor.

Selon Les Échos qui donne la nouvelle dans sa parution du jour, René Bassène et ses complices restent donc en prison.

Le juge de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Ziguinchor avait rejeté la demande de mise en liberté provisoire introduite par l’avocat Me Ciré Clédor Ly.

Pour rappel, la tuerie a été perpétrée par des hommes armés, le 6 janvier 2018, dans la forêt classée du Bayotte-Est, non loin de Boffa-Bayotte, un village situé en Basse-Casamance.

Au moins 16 présumés auteurs de cette tuerie ont été arrêtés.