Affaire Khalifa Sall: Ses avocats dénoncent le délai trop court pour la préparation du procès

Dakarmidi – La réaction des avocats de Khalifa Sall ne s’est pas faite attendre. En effet, après le renvoi du procès de leur client, ces derniers, par la voix de Me Demba Ciré Bathily se sont prononcés sur cette affaire. Ils dénoncent ainsi le délai court retenu par le tribunal pour le renvoi du procès à la date du 23 janvier prochain.

« Nous avons le droit de disposer de temps pour préparer notre défense. Or, le temps ne me parait pas suffisant de nous permettre de nous acquitter de ces formalités. On veut nous contraindre une fois à nous mettre sur un emploi du temps qui ne respecte pas les droits de la défense », argue Me Bathily qui précise sur les ondes de la Rfm : « ce sont nos clients qui sont en détention, donc ce sont eux qui ont intérêt à ce que les choses aillent avec sérieux ».

Poursuivant, il indique que « l’objectif d’un procès c’est de faire éclater la vérité. Or, faire éclater la vérité suppose qu’on fasse réunir les conditions pour un procès. Surtout qu’on respecte les droits de la défense », exige le conseil du maire de Dakar et de ses co-accusés.

Selon Me Bathily, le tribunal les a offensés en soutenant qu’ils ont été favorisés. « Nous avons été choqués d’entendre dire que nous n’avons pas le droit d’avoir tout le dossier, nous n’avons pas le droit de pré-citer des témoins. Qu’il s’agit de faveur qu’on nous fait. Donc à partir de ce moment, on aurait pu nous dire qu’on n’a pas le droit », plaide l’avocat.

La Rédaction