5 ans de prison et de travaux forcés pour le mari meurtrier

M. O. Bâ, soupçonnant son épouse d’entretenir des relations extra conjugales avec son colocataire, l’a bastonnée à mort. Les faits ont eu lieu à la Médina.

Outrée par les accusations d’infidélité par son mari, la victime décide de quitter le domicile conjugal.

Ce que ne voulait pas l’époux jaloux. Alors ce dernier s’empare d’un bâton et la roua de coups jusqu’à la mort, rapporte Les Echos.

Jugé hier, le mari meurtrier risque 5 ans de prison et de travaux forcés. Il sera fixé sur son sort le 2 décembre prochain.

Laisser un commentaire