Saint-louis : le CDS, un cadre de participation des populations à l’effort de santé

Dakarmidi – Le chef de la direction de la planification et de la recherche, au ministère de la Santé et de l’Action sociale, Alain Diédhiou a indiqué, lundi à Saint-Louis, que le comité de développement sanitaire (CDS), constitue « un cadre de participation des populations » à l’effort de santé, pour une « meilleure amélioration » de la gouvernance des prestations de services.

En effet, la participation des communautés bénéficiaires vise également à « assurer l’efficience et l’efficacité dans la gestion des ressources sanitaires, pour une bonne prise en charge des problèmes de santé des populations » a dit M. Diédhiou.

M. Diédhiou s’exprimait lors du comite régional de développement (CRD) de mise en place des comités de développement sanitaire (CDS) de la région de Saint-Louis, présidé par l’adjoint au gouverneur, chargé du développement, Khadim Hann, en présence du préfet, du médecin-chef de région et des acteurs de la santé.

Bref, selon lui, les CDS pourront aussi « garantir la gestion des ressources, pour favoriser un renforcement des collectivités territoriales et des mutuelles de santé, par une gestion transparente des ressources allouées à la santé ».
La redaction