Se disputer avec son frère en Islam

Dakarmidi – En Islam, la discorde et les disputes doivent être bannis de la vie d’un musulman.
Effectivement, il est interdit d’éviter un musulman plus de trois jours.
A ce sujet, Allah (soubhanou wa ta’ala) dit:
«Les croyants ne sont que des frères. Établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu’on vous fasse miséricorde.». (Coran 49/10).
«…Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression…» (Coran 5/2).

Anas rapporte ces paroles du Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam):
«Ne rompez pas vos relations, ne vous ignorez pas, ne vous détestez pas, ne vous enviez pas, soyez des serviteurs de Dieu fraternels. Il n’est pas permis à un musulman d’ignorer son frère plus de trois jours (ou encore : de ne pas saluer son frère plus de trois jours).» (Bukhârî/Muslim).

Il est préférable d’aller rapidement se réconcilier plutôt que de laisser de mauvaises rancœurs s’installées durablement entre les deux croyants.
Rester en froid avec son frère peut avoir de terribles conséquences aux yeux d’Allah (soubhanou wa ta’ala).
«Celui qui reste en froid un an avec son frère musulman, il aura commis un péché comme s’il l’avait tué». (Beyheki).

L’entente, l’entraide et la fraternité sont des vertus que le musulman doit cultiver pour préserver la communauté et améliorer l’Humanité toute entière.
Ainsi, si un croyant rencontre une personne avec qui il ne parle plus, il doit le saluer. Si la personne en question en répond pas le croyant ne doit pas se sentir offenser puisqu‘il aura rempli son contrat de conciliation.
Le pardon et le don de soi sont des qualités propres aux grands hommes de ce monde que le musulman doit développer à l’image de Notre Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam).
D’après Abû Hurayra (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit et a juré par Allah:
«Par Celui qui détient mon âme en Sa Main (Allah), vous n’accéderez au Paradis que lorsque vous acquerrez réellement la foi. Or, ceci ne se réalisera que lorsque vous témoignerez de l’affection les uns envers les autres. Voulez-vous donc que je vous indique une oeuvre dont l’accomplissement vous permet de manifester votre affection les uns envers les autres ? Échangez fréquemment les salutations.» (Rapporté par Muslim).
Il est important de dépasser les animosités car l’amour d’Allah (soubhanou wa ta’ala) surpasse l’amour propre, l’orgueil et la vanité.

ajib