Ce qu’il faut savoir sur la concentration pendant la salât !

Salat Istikhara : la prière de consultation

Dakarmidi – Le point essentiel de la salât est la concentration. La concentration pendant la prière comporte trois étapes d’attention:
– le serviteur protège son cœur en l’éloignant des mauvaises pensées, des vils passions qui pourraient annuler sa prière.
– le croyant doit garder à l’esprit qu’Allah (soubhanou wa ta’ala) le surveille et que Notre Créateur le voit de manière omniprésente.
– le prieur doit se pencher sur la signification des paroles prononcées afin d percevoir la souveraineté absolue d’Allah (soubhanou wa ta’ala).
Son regard doit rester droit et ignorer les éléments extérieurs à lui.

D’après Abou Al Yasar (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: « Il y en a parmi vous qui prient une prière complète, d’autre qui en prient la moitié, le tiers, le quart, le cinquième jusqu’à arriver au dixième ».
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°538).

D’après Qasim Al Jarmi, j’ai entendu Sofiane Thawri (mort en 161) dire: « Il n’est écrit à l’homme de sa prière que ce qu’il a fait en étant concentré ».
(Rapporté par Abou Nouaym dans Hilyatoul Awliya 7/61 et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Daifa vol 14 p 1027).

L’imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751) a dit dans Al Wabil Sayib p 11: « Une prière sans concentration ni présence du cœur est comme un corps mort, sans esprit ».

Le Cheikh ‘Abdallah Al Bassam a dit dans Taysir Al Allam Charh Omdatoul Ahkam p 108: « La prière est un entretien avec Allah, comment peut-elle avoir lieu avec inattention ? Certes les savants sont en consensus sur le fait que le serviteur n’a de sa prière que ce qu’il en a fait en étant concentré. »

D’autre part, pendant le cours de la prière, le musulman doit entreprendre différents types de concentration afin de s’assurer d’effectuer la prière la plus optimale possible.
Ainsi, pendant le Takbîr, toute son attention sera portée sur la grandeur d’Allah (soubhanou wa ta’ala), Sa Majesté et Son immensité.
Pendant, la formule d’ouverture de la prière,le croyant accordera toute son attention à la glorification d’Allah (soubhanou wa ta’ala).
Lorsqu’il cherche la protection d’Allah (soubhanou wa ta’ala) contre Sheytan, son attention sera portée sur le fait qu’il vient chercher refuge auprès du soutien inébranlable de Notre Créateur.
Lorsqu’il récite les paroles d’Allah (soubhanou wa ta’ala), son attention portera sur la connaissance d’Allah (soubhanou wa ta’ala).

Puis au moment de l’inclinaison son attention portera sur l’immensité de Notre Créateur, Sa Majesté et quand il se relève de l’inclinaison, son attention sera portée sur la louange à Notre Seigneur, Son éloge, Sa glorification et Son adoration.
Ensuite lors de la prosternation, il portera son attention sur la proximité d’Allah (soubhanou wa ta’ala), Son rapprochement, la soumission et l’humilité envers Lui.
Quand il relève la tête après la prosternation, il s’agenouille ainsi, et son attention portera sur la richesse de Notre Créateur, Sa générosité, Sa largesse et Sa miséricorde.
Lorsqu’il s’assoit pour accomplir le Tashahud, il sait qu’il va quitter ce moment privilégié avec Allah (soubhanou wa ta’ala) et ressentie vive émotion.

« Certes, c’est Moi Allah: point de divinité que Moi. Adore-Moi donc et accomplis la Ṣalāt pour te souvenir de Moi. » (Coran, 20/14).