Quel est le statut de ceux qui ne font leur salât que pendant le Ramadan ?

Dakarmidi – La principale règle pour le musulman est de se soumettre au cinq piliers de l’Islam.
L’un des plus importants qu’il faut exécuter, sans conteste, avec rigueur et foi, est la prière.

Mais peut-on jeûner pendant la période du Ramadan sans effectuer notre prière?
Quiconque manque une ou plusieurs prières obligatoires, sans excuse valable, se doit de se repentir sincèrement auprès d’Allah, et il n’a pas à les refaire, ni apporter d’expiation [kafâra], car manquer une salât obligatoire délibérément est du Grand Koûfr [mécréance]. Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
« Le pacte qui se tient entre nous et eux est la prière ; quiconque l’abandonne devient mécréant [kâfir]. » (Rapporté par Ahmad 22428, At-Tirmidhî, 2621, An-Nissâ’i, 462).
Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a également dit : « Entre un homme et le Chirk [polythéisme] et le koufr [mécréance] se tient son accomplissement de la prière. »

Il n’y a pas d’expiation pour ceci excepté le repentir [tawbah] sincère.
(Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-‘Ilmiyyah wal-Iftâ, vol-6 p.53).
Ainsi, il est indéniable que la prière est obligatoire au quotidien et tout le long de la vie d’un musulman.
Quant à ceux qui jeûnent le mois du Ramadan et ne prient que pendant ce mois, leur acte équivaut à une tentative de tromper Allah !
De plus, aucune oeuvre ne peut être agréée pour ceux ayant négliger la prière.
Al-Boukhari (520) a rapporté d’après Bourayda que le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« Est nulle l’œuvre de celui qui abandonne la prière d’asr. »