La mort du Prophète (‘Alayhi Salat Wa Salam) : son linceul et son enterrement

Madinul Munawara

Aujourd’hui, nous nous intéressons au jour de sa mort (‘Alayhi Salat Wa Salam), à son linceul, à la Salat Janaza faite sur lui ainsi qu’à sa tombe.

Il saws mourut un lundi
Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) décédé des suites de sa maladie. Il était en effet touché par de fortes douleurs pendant plusieurs jours. Il saws était soigné chez son épouse ‘Aisha (qu’Allah l’agrée). Après avoir enduré les affres de la mort, il s’éteignit (‘alayhi salat wa salam). C’est ainsi qu’Anas (qu’Allah l’agrée) raconte : « La dernière fois que j’ai vu le Messager d’Allah saws, il tira le rideau alors que les gens étaient en rangs, derrière Abu Bakr. Ce dernier voulu reculer, mais il leur fit signe de rester en place et il relâcha le voile. Il mourut à la fin de ce jour, qui était un lundi ». (Ahmed et Tirmidhy).

Lorsque l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) rendit l’âme, ses épouses et ses compagnons, ainsi que l’ensemble de la communauté, furent touchés et fortement attristés. Son compagnon le plus fidèle, Abu Bakr As Siddiq (qu’Allah l’agrée) fut celui qui l’embrassa alors qu’il venait de mourir. C’est ainsi que sa fille, ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) raconte : « Abu Bakr (qu’Allah l’agrée) embrassa le Prophète (‘alayhi salat wa salam) entre les deux yeux lorsqu’il mourut » (An Nasa’i et Ibn Majah).

Le compagnon Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) raconte également que ce fut Abu Bakr (qu’Allah l’agrée) qui embrassa le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) et ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) rapportent ainsi : « Abu Bakr embrassa le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lorsqu’il mourut » (Al Boukhari).

Nous savons donc, chers frères et soeurs que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) mourut un lundi, après avoir observé sa communauté en train de prier. Lorsqu’il rendit l’âme, son plus fidèle ami et son successeur au califat l’embrassa entre les deux yeux. Rappelons qu’Abu Bakr (qu’Allah l’agrée) fut extrêmement touché par la perte du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Sa mort entraîna d’ailleurs une grande tristesse dans le cœur de tous les musulmans.

Il fut enveloppé dans son linceul
Lorsqu’il mourut, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) fut enveloppé dans un linceul comme tout musulman. Mais comment était son linceul ? La mère des croyants (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Messager d’Allah fut enveloppé, quand il mourut, dans un vêtement appelé hibara » (Al Boukhari et Muslim). L’imam An Nawawi (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique qu’il s’agit d’un vêtement d’origine yéménite.

Savez-vous quel âge avait le Prophète (‘alayhi salat wa salam) lorsqu’il rendit l’âme ? Son épouse ‘Aisha (qu’Allah l’agrée) nous a informés de cela dans sa parole : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) décéda alors qu’il avait soixante-trois ans » (Al Boukhari et Muslim).

Concernant le linceul du Prophète (‘alayhi salat wa salam), la mère des croyants (qu’Allah l’agrée) raconte également : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) fut enveloppé dans un linceul constitué de trois vêtements blancs yéménites en coton, sans qamis ni turban ». Elle souligne aussi : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) fut enveloppé dans un vêtement hibara, puis on le lui ôta » (Ahmed et Abu Dawud). Le Prophète (‘alayhi salat wa salam), décéda alors qu’il avait soixante-trois ans et fut enveloppé dans un linceul d’origine yéménite.

La prière sur lui, le creusement et le lieu de sa tombe
Lorsque le Prophète (‘alayhi salat wa salam) mourut, on demanda à Abu Bakr (qu’Allah l’agrée) : « Ô compagnon du Messager d’Allah, devons-nous prier sur le Prophète ? » Il répondit : « Oui ». Ils s’informèrent : « Comment devons-nous prier sur lui ? » Il répondit : « Que certains entrent et qu’ils fassent le takbir et des invocations, puis qu’ils sortent, et que d’autres leur succèdent » (Ibn Majah). C’est ainsi qu’a eu lieu, chers frères et soeurs la prière sur le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam).

Savez-vous, chers frères et soeurs, comment fut creusé la tombe du Prophète (‘alayhi salat wa salam) ? ‘Amir ibn Sa’d nous informe de cela. C’est ainsi qu’il relate que Sa’d a dit : « Que l’on pratique pour moi le lahd et que l’on pose ensuite des briques comme on l’a fait pour le Messager d’Allah » (Muslim).

Le lieu de sa tombe est bien connu mais la décision de l’enterrer à cet endroit a été prise par Abu Bakr (qu’Allah l’agrée), conformément à la volonté divine. Salim ibn ‘Ubayd raconte l’instant où fut prise la décision de l’enterrer à cet endroit : « Quand le Prophète mourut, ils commandèrent : « Ô Salim ! Rends-toi chez les compagnons du Prophète et appelle-le ». Je sortis alors et trouvais Abu Bakr debout, dans la mosquée. Il posa alors sa main sur mon avant-bras, puis il se mit en marche jusqu’à ce qu’il entra. On lui fit place pour qu’il aille auprès du Prophète. Il se pencha sur lui et constata qu’il était mort. Abu Bakr déclara alors : {En vérité, tu mourras et ils mourront eux aussi} (Sourate Zummar : Verset 30). Ils s’enquirent : « Ô compagnon du Prophète, le Prophète doit-il être enterré ? ». Il répondit : « A l’endroit où Allah a pris son âme, car elle ne l’a été que dans un endroit pur ». Ils surent alors qu’il devait en être ainsi ». Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) fut donc enterré à l’endroit où il mourut, dans la chambre de son épouse ‘Aïsha (qu’Allah l’agrée).

Concernant l’enterrement du Prophète (‘alayhi salat wa salam), Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) a dit : « On posa un vêtement rouge sous le Messager d’Allah, lorsqu’il fut enterré » (Muslim).

Que la prière et le salut d’Allah soient sur Son Prophète et Messager. Qu’Il nous accorde une belle fin et nous rapproche de Lui et Son Envoyé.