Les femmes au Paradis

la femme

Il convient de savoir qu’au Paradis, les femmes sont exceptionnelles du fait de leur nombre important, de leur éclatante beauté et de leur jeunesse. Il nous semble intéressant de nous pencher sur les femmes du Paradis à travers les paroles divines et prophétiques.
Nous évoquerons d’abord leur nombre important, nous soulignerons leur grande beauté puis, nous nous intéresserons aux Houris du Paradis et enfin, nous nous questionnerons brièvement sur les hommes. Nous nous baserons essentiellement sur deux ouvrages que sont « Le Paradis » et « Les femmes au Paradis », le premier étant écrit par Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) et le second par Sulayman al-Kharashi.

« Les femmes sont plus nombreuses au Paradis que les hommes »

L’entrée au Paradis n’est pas réservée uniquement aux hommes ou aux femmes mais elle concerne tous les pieux donc femmes et hommes confondus. C’est ainsi qu’Allah a dit {Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes œuvres, tout en étant croyant… les voilà ceux qui entreront au Paradis.} (Sourate 4 : Verset 124). Le Paradis est donc réservé aux croyants, hommes ou femmes.

Cependant, « les femmes sont plus nombreuses au Paradis que les hommes » affirme Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde). Il ajoute : « Parmi elles, nombreuses sont les Houris. » En effet, l’imam Ahmed, rapporte selon Mohamed Ibn Sirin d’après Abu Hurayra que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Pour chaque homme au Paradis, deux Houris seront en sa compagnie, chacune d’elles portera soixante robes, à travers lesquelles on pourra voir la moelle des os. » Ainsi, le nombre de femmes au Paradis est plus important que celui des hommes macha Allah. Nous verrons plus loin la description des Houris.

Les femmes au Paradis, « des épouses purifiées »

Nombreux sont les versets qui soulignent la grande beauté des femmes du Paradis ainsi que leur pureté. Nous citerons, entre autres : {Annonce à ceux qui ont cru et accompli de bonnes œuvres la bonne nouvelle qu’il y a pour eux des jardins sous lesquels coulent des rivières. Chaque fois qu’on leur octroie gracieusement quelque fruit, ils disent : C’est exactement ce qu’on nous a octroyé auparavant. On le leur a en effet apporté semblable. Ils y ont des épouses purifiées et ils y sont immortels.} (Sourate 2 : Verset 25). De même, la pureté des femmes au Paradis a été évoqué par l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) qui a dit selon Abu Saïd El Khoudri : « Ils auront des épouses candides, purifiées des menstrues, qui ne feront pas de besoins et ne cracheront pas. » Ainsi, les femmes au Paradis seront purifiées, par la Grâce d’Allah.

De plus, les femmes au Paradis seront jeunes et vierges. C’est en ce sens que Sulayman al-Kharashi dit : « Si la femme entre au Paradis, Allah lui rendra sa jeunesse et sa virginité. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) dit en effet : « Certes, aucune personne âgée n’entrera au Paradis… lorsque Allah les y fera entrer, Il leur rendra leur virginité. » » Les femmes qui entreront dans la Demeure Éternelle, deviendront jeunes, quel que soit leur âge car Allah est Grand et capable de toute chose. C’est ainsi qu’Il a dit : {Nous les avons faites à la perfection.} (Sourate 56 : Verset 35). Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) commente : « Dieu dit au sujet des femmes terrestres au Paradis qu’Il les recréera une nouvelle fois avec des formes uniques, au Paradis. Il leur offrira une toute nouvelle régénération, dans une beauté accomplie, contraire à celle de la vie terrestre. La femme âgée redeviendra jeune et celle qui n’était pas agréable au regard deviendra très séduisante. »

Par ailleurs, les femmes du Paradis possèdent une beauté externe mais également interne. C’est en ce sens qu’Ibn Qayyim al-Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) dit : « Leur intérieur est sans jalousie, sans haine, sans rancune, sans ressentiment. Leur langage est dénué de mots grossiers. Leur amour est canalisé sur leur mari, elles ne voient personne d’autre que lui. Leurs vêtements sont d’une propreté immaculée. » Ainsi, la valeur des femmes du Paradis ne se mesure pas seulement à travers leur pureté, leur jeunesse et leur virginité mais également par leur beauté tant extérieure qu’intérieure macha Allah.

Les Houris au Paradis

Les Houris sont les femmes du Paradis. Elles se différencient des femmes terrestres car elles n’auront pas vécu sur terre et sont créées par Allah afin de demeurer au Paradis. Elles seront d’une grande beauté, tout comme les femmes terrestres qui entreront au Paradis.

Ainsi, Ibn Qayyim al-Jawziyya affirme: « Les Houris ne connaissent jamais les menstrues, la grossesse, l’urine, les besoins, ni les pets, ni le crachat. Toutes les maladies existantes chez les femmes terrestres n’existent pas chez les Houris. » Ce sont donc des femmes particulières, différentes des femmes que l’on connaît.

On posa la question suivante au Prophète (‘alayhi salat wa salam) : « Est-ce-que les femmes terrestres seront mieux que les Houris ? » Il répondit : « Effectivement, les femmes terrestres seront préférables aux Houris. Elles seront préférables aux Houris qui les entoureront. » On lui demanda : « Mais pourquoi ? » Il répondit : « Par leur Office, leur jeûne et leur adoration à Dieu. Dieu leur octroiera une lumière sur leur visage, les vêtira avec la soie authentique dont les couleurs se marieront parfaitement avec le vert de leurs habits et le jaune de leurs parures en or. Leurs braseros seront de musc, leurs peignes en or. Elles chanteront avec une voix plus sublime que celles des Divas. » Les femmes terrestres sont donc préférables aux Houris de par leur adoration à Allah. Elles pénétreront au Paradis grâce à leur bonnes œuvres, un mérite que n’ont pas les Houris.

Et les hommes dans tout ça ?

La beauté, la jeunesse et la pureté des femmes au Paradis est décrite à plusieurs reprises dans les paroles d’Allah et de Son Messager (‘alayhi salat wa salam). Cependant, la beauté des hommes ne semble pas être un point essentiel dans la description du Paradis. On peut donc se demander pourquoi la beauté des hommes n’est pas autant explicité que celle des femmes. Sulayman al-Kharashi répond en disant qu’ « il est connu que la pudeur fait partie de la nature féminine, c’est pour cela qu’Allah ne suscite pas le désir des femmes pour le Paradis par des choses pour lesquelles elles éprouveraient de la gêne. De plus, le désir qu’éprouve la femme pour les hommes n’est pas le même que celui des hommes pour les femmes, naturellement. Ainsi, Allah attise la convoitise des hommes en évoquant les femmes du Paradis, confirmant alors la parole du Prophète (‘alayhi salat wa salam) : « Je ne laisse après moi aucune tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes. » (Rapporte par Al Boukhari). »

Par ailleurs, Cheikh Ibn ‘Uthaymin (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique : « Allah a cité les épouses pour les époux parce que ce sont eux qui sollicitent et convoitent les femmes. C’est pour cela que les épouses ont été citées pour les hommes au Paradis et que les époux pour les femmes n’ont pas été mentionnés. Toutefois, cela ne suppose pas qu’elles n’auront pas de mari, au contraire, elles en auront un de la descendance d’Adam. » Ainsi, l’évocation moindre des hommes au Paradis par Allah est une sagesse. Quel meilleur Sage que Lui ?

Qu’Allah permette à nos mères, à nos sœurs et à nos femmes d’entrer au Paradis. Puisse-t-Il leur accorder Son Pardon, Sa Miséricorde et Ses Bienfaits infinis.

Par Oum Ayoub