Les dix Compagnons promis au Paradis : Al ‘Achara al-Moubachirina bi al-Janna

Dakarmidi –

Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a promis le Paradis à dix de ces Compagnons (qu’Allah les agrée). Nous allons citer les dix Compagnons concernés (qu’Allah les agrée) avant d’exposer certains faits relatifs à leur biographie incha Allah.

 

La promesse du Paradis

L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) était entouré de Compagnons nobles et pieux. Il a ainsi promis à certains d’entre eux le Paradis, à savoir : Abu Bakr As-Siddiq, ‘Umar Ibn Al-Khattab, ‘Uthmân Ibn ‘Affan, Ali Ibn Abi Talib, Talha Ibn ‘UbaydAllah, Zubeyr Ibn Al ‘Awam, Sa’ad Ibn Abi Waqas, Sa’id Ibn Zayd, Abu ‘Ubayda ‘Umar Ibn Jarâh et ‘Abderrahmane Ibn ‘Awf (qu’Allah les agrée).

Ainsi, Salih ibn Mismarin el-Marwazi rapporte d’après ibn Abi Fadayk, qui rapporte selon Mousa ibn Ya’qub, d’après ‘Umar ibn Sa’id, d’après ‘Abd ar-Rahman ibn Humaydin qui rapporte d’après son père que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Dix seront au Paradis : Abu Bakr sera au Paradis, ‘Umar sera au Paradis ainsi que ‘Uthman, ‘Ali, Al-Zubayr, Talha, ‘Abd ar-Rahman, Abu ‘Ubayda, Sa’ad ibn Abi Waqas et le dixième je ne veux pas vous le dire. » Ils ont insisté pour le savoir en lui demandant par deux fois : Qui est le dixième ? La première fois il s’est tu et la deuxième fois il répondit : « C’est Sa’id Ibn Zayd. » (Hadith 3304, rapporté par Tirmidhy).

« Les meilleurs des humains après les Prophètes »

Cheikh ibn Taymiyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) a dit au sujet de ces Compagnons (qu’Allah les agrée) : « Quiconque lira leurs biographies avec compréhension et perspicacité, et connaîtra la récompense que Dieu leur accordera, réalisera certainement qu’ils sont les meilleurs des humains après les Prophètes. Il n’y a jamais eu personne comme eux et il n’y en aura jamais. » Macha Allah ! Ce commentaire reflète l’importance de ces Compagnons (qu’Allah les agrée). Il est de notre devoir de les connaître. Ainsi, voici un extrait de leur biographie respective.

Abu Bakr As-Siddiq (qu’Allah l’agrée) fut le premier homme à se convertir à l’Islam. Il fut le fidèle compagnon du Prophète (‘alayhi salat wa salam), le suivant dans toutes ses conquêtes et l’épaulant à chaque bataille. Il fut le premier calife de l’Islam.

‘Umar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) était connu pour sa justice et sa droiture. Il était doté d’un grand savoir. C’est lui qui a ordonné de regrouper la Parole d’Allah dans un seul volume. Il craignait tellement Son Seigneur qu’à force de pleurer, on pouvait distinguer deux traits noirs sur son visage. Il fut le successeur de Abu Bakr As-Siddiq (qu’Allah l’agrée).

 

‘Uthman Ibn ‘Affan (qu’Allah l’agrée) fut le troisième calife. Il épousa la fille du Prophète, Ruqiyya (qu’Allah soit satisfait d’elle). Puis, quand celle-ci mourut, il épousa sa sœur Oum Kalthoum (qu’Allah soit satisfait d’elle). Il était surnommé « l’homme aux deux lumières », sans doute en raison de ses deux femmes (qu’Allah soit satisfait d’elles). Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) l’appréciait et avait confiance en lui. Il fut assassiné par les ennemis de l’Islam qui établirent un complot contre lui.

Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) était le cousin et le gendre du Messager d’Allah. Il fut le premier enfant à embrasser l’Islam. Il était l’époux de la fille du Prophète, Fatima (qu’Allah soit satisfait d’elle). Il participa à de nombreuses batailles aux côtés du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) et fut le quatrième Calife de l’Islam.

Talha Ibn ‘UbaydAllah (qu’Allah l’agrée) fut parmi les premiers à être torturé pour l’Islam. Il participa à un bon nombre de batailles auprès de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Lors de la bataille de Ouhoud, il fut touché plus de soixante-dix fois et perdit son pouce. Il fut tué par Marouane Ibn Al Hakam.

Zubeyr Ibn Al ‘Awam (qu’Allah l’agrée) était le cousin du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Il embrassa l’Islam à quinze ans et épousa la fille d’Abu Bakr As-Siddiq, Asma (qu’Allah soit satisfait d’elle). Ce compagnon participa à toutes les batailles aux côtés du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Il fut assassiné par Ibn Jarmoude, alors qu’il rentrait chez lui.

Sa’ad Ibn Abi Waqas (qu’Allah l’agrée) quant à lui, se convertit à dix-sept ans. Ce compagnon était un homme doté d’un grand courage macha Allah. Il mourut à l’âge de cinquante-cinq ans et fut enterré à Médine.

Sa’id Ibn Zayd (qu’Allah l’agrée) était le cousin de ‘Umar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée). Il fut parmi les premiers à embrasser l’Islam et mourut à Médine.

Abu ‘Ubayda ‘Umar Ibn Jarâh (qu’Allah l’agrée) participa à toutes les batailles. ‘Umar le nomma chef d’armée à plusieurs reprises lors de son califat. Il mourut de la peste en Syrie

‘Abderrahmane Ibn ‘Awf (qu’Allah l’agrée) émigra vers Médine et participa à toutes les batailles. Lors de la bataille de Ouhoud, il fut victime de plus de vingt blessures. Il était le proche conseiller du calife ‘Umar (qu’Allah l’agrée) et dépensait beaucoup pour les pauvres. À l’approche de sa mort, ‘Aisha (qu’Allah soit satisfait d’elle) lui offrit l’honneur d’être enterré à côté de ‘Uthman Ibn ‘Affan (qu’Allah l’agrée). Cependant, il refusa cet honneur, affirmant ne pas le mériter. Il était un exemple d’humilité jusqu’à son dernier souffle macha Allah

Qu’Allah fasse miséricorde aux compagnons de Son Messager (‘alayhi salat wa salam). Puisse-t-Il être satisfait d’eux et de ceux qui les ont suivi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom