Le repentir

« Dis : O vous mes serviteurs qui avaient commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’ALLAH, car certes ALLAHpardonne tous les péchés. C’est lui le Grand Pardonneur, le Très Miséricordieux. »S39 v53.

Demander pardon et se repentir.

« Ô vous mon peuple implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à lui » s.11 v.52. Après avoir énuméré les différences entre les grands et les petits péchés nous abordons à présent les formules adaptées à chaque catégorie, en vue d’obtenir l’absolution. Il existe dans l’islam deux notions souvent confondues et qui pourtant ne désignent pas la même chose. A savoir, la notion de « istighfar » qui désigne le fait de demander le pardon oralement, et celle de « tawba » qui désigne le repentir en tournant le dos aux péchés. « Istighfar »fait référence à l’invocation destinée à l’absolution des péchés mineurs, commis sans préméditation et ceci qu’on s’en rende compte ou non. A ce propos, Bukhari rapporte que notre Maître le Prophète, paix et salut sur lui, s’adonne à l’invocation dite « istighfar » plus de soixante dix fois par jour et dans une autre version de Muslim cent fois. Par conséquent, il est recommandé aux croyants de la répéter au cours de la journée autant que possible. Quant à « tawba » , mis à part le fait de demander pardon, c’est une ligne de conduite qui vise à nous sortir du péché et à s’écarter grâce à notre comportement de tout ce qui peut nous y conduire à nouveau.

Les piliers du repentir.

« Ô vous qui avez cru repentez-vous vers votre seigneur d’un repentir sincère » s.66 v.8.
Pour qu’un repentir puisse être considéré comme sincère certaines conditions sont requises :

  1. Regretter le péché.
    photo larmeEn effet, c’est la condition la plus importante car il n’y a pas plus grave que d’essayer d’excuser ses péchés tel iblis, qui pour justifier sa désobéissance dit : « je suis meilleur que lui, car tu m’as créé de feu alors que tu l’as créé lui d’argile.» s.7 v.12. D’ailleurs, ici, la sentence fut sans appel : une malédiction pour toujours. C’est pour éviter à Adam et Eve le déni du péché qu’Allah leurs a fait goûter son amertume, afin qu’il puisse ressentir profondément le regret, « lorsque tous deux eurent goûtés à l’arbre leurs nudités se dévoila à eux et ils commencèrent à y attacher (pour se cacher) des feuilles du paradis » s.7 v.22. C’est aussi la raison pour laquelle notre Maître le Prophète, paix et salut sur lui, a mis en quarantaine Qa’b ibn Malik, coupable de trahison, malgré ses excuses afin de lui montrer l’étendu des dégâts causés. Il lui pardonna quarante jour plus tard (Bukhari) et Allah fit descendre à ce sujet les versets 117 et 118 de la sourate 9 : « et (Allah accueille le repentir) des trois qui se sont absentés si bien que, toute vaste qu’elle fut, la terre leur paraissait exiguë ; ils se sentaient à l’étroit dans leur propre personne convaincus qu’il n’y avait d’autre refuge d’Allah qu’auprès de Lui puis Il agréa leur repentir pour qu’ils viennent à Lui car Allah est l’accueillant au repentir, le miséricordieux » .
  2. Avoir l’intention ferme de ne plus retourner en arrière.Il est important de savoir qu’il est de notre devoir de demeurer ferme dans notre engagement cependant il ne nous est pas demander la garantie de ne plus refaire le même péché. Beaucoup de nos frères, malheureusement repoussent le repentir parce que disent-ils, ils savent qu’ils vont rechuter, ignorant ainsi la sagesse de Seyidna Ali lorsqu’il dit :  « ô seigneur pardonne-moi mon péché et si j’y retourne alors retourne moi dans le pardon » .
  3. Ne pas persister dans le péché.C’est-à-dire ne pas remettre l’abandon du péché à plus tard surtout après avoir eu connaissance de la gravité, Allah dit : « Et ils ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils font » s.3 v.135
  4. Se racheter.Que cela soit une erreur qui concerne notre relation avec le divin ou avec l’humain il ne suffit pas de demander pardon mais il faut se racheter sa conduite et réparer ses erreurs. Rendre à tout ayant-droit son dû s’il est en notre possession. Comme le souligne si bien Allah lorsqu’il dit : « Sauf ceux qui se sont repentis, ont corrigé leurs fautes et éclairci la vérité : de leur part j’accepte le repentir car c’est moi l’accueillant au repentir, le miséricordieux » s.2 v.160, et dans un autre verset il dit : « Sauf ceux qui se repentent, s’amendent, s’attachent fermement à Allah en lui vouant sincérité. Ceux là sont avec les croyants et Allah donnera aux croyants une énorme récompense » s.4 v.146