Le mois du Ramadan, le mois de la bonté, de la générosité et du partage

Dakarmidi  – Il existe en Islam une forme de générosité, appelée sadaqa (aumône). D’un point de vue linguistique, le terme sadaqa signifie sincérité, et certains érudits l’ont décrite comme « la sincérité du coeur d’une personne envers Son Créateur ». 

Tout ce qui est donné généreusement avec l’intention de plaire à Son Créateur est considéré comme une sadaqa.

Les aumônes et les dons spécifiquement dépensés sur le sentier d’Allah, Exalté soit-Il, sont hautement méritoires, et spécifiquement durant le mois de Ramadan.

Allah, Exalté soit-Il, dit dans le Noble Coran :

« Ceux qui dépensent leurs biens sur le chemin de Dieu sont à l’image d’un grain qui fit germer sept épis, dans chaque épis se trouvant cent grains. Dieu multiplie à qui Il veut. Dieu est plein de largesses et de savoir. » (Sourate La vache, Verset 261)

L’imam Ibn Khouzayma a rapporté dans son Sahih, ainsi que Al Mundiri dans son livre « Attarghib wa A-ttarhib » d’après Salmane que le Prophète Muhammad (SAWS)  a dit :

« Ô hommes ! Un mois honoré vous ombrage, un mois durant lequel se trouve une nuit plus précieuse que mille mois ; un mois pendant lequel Dieu a prescrit le jeûne obligatoire de jour et la veillée volontaire. Celui qui fait quelque bien dans ce mois aura la même récompense que celui qui accomplit un devoir obligatoire en dehors de ce mois ; et celui qui s’acquitte d’un devoir obligatoire pendant ce mois est comparable à celui qui accomplit 70 fois le même devoir obligatoire durant un tout autre mois !

Outre l’absolution de ses péchés, celui qui donne à manger à un jeûneur se verra libéré des chaînes de l’Enfer et son action lui vaudra la même récompense que celle de ce jeûneur sans rien diminuer la valeur de ce dernier. »

On lui dit : « Messager de Dieu ! Ce n’est pas tout le monde qui trouve de quoi donner à manger à un jeûneur ! »

Il répondit : « Dieu donne cette récompense à quiconque qui donne à manger une datte, ou donne à boire de l’eau ou du lait. La première décade de ce mois est une miséricorde, la décade suivante est une absolution des péchés et à la dernière décade, Dieu sauve de l’Enfer un nombre de croyants. »

Le comportement du Prophète saws durant ce mois béni

L’Imam Boukhari a rapporté selon Ibn Abbas :

« Le Prophète était l’homme le plus généreux. Il l’était encore plus au mois de Ramadan quand il rencontrait l’archange Gabriel. Ce dernier le rencontrait chaque nuit le long du Ramadan et ils étudiaient ensemble le Coran. Lorsque Gabriel, puisse Dieu le saluer, rencontrait le Messager de Dieu, ce dernier était plus généreux à dispenser le bien que le vent qui ramène la pluie. »

Le Prophète Muhammad (SAWS) a dit :

« Qui donne à manger ou à boire à quelqu’un qui jeûne, d’un bien licitement acquis, les anges ne cessent de prier pour lui durant Ramadan. L’archange Gabriel prie pour lui la nuit du Destin. » (Boukhari)

En ce sens, il est rapporté par ‘Adi Ibn Hâtem (RA) que le Prophète Muhammad (SAWS) a dit : « Protégez-vous du feu (de l’Enfer) ne serait-ce que par un morceau de datte. »

Ainsi, notre bien aimé Prophète Muhammad (SAWS) nous a incité à être généreux même si l’on donne peu, même si l’on possède peu …

Puissions être de celles et ceux qui partagent, et qui donnent avec une intention sincère …