La grossièreté en Islam

Dakarmidi – De nombreuses paroles mériteraient d’être rayées de notre langage et encore plus
quand on sait l’infamie que représente la grossièreté ou la vulgarité en Islam.
D’ailleurs, les gens dont l’Islam est le meilleur sont ceux qui ont le meilleur comportement.

D’après Jabir Ibn Samoura (qu’Allah l’agrée), nous étions dans une assise avec le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dans laquelle il y avait Samoura et Abou Oumama (qu’Allah les agrée). Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «Certes la grossièreté et l’insolence ne font en rien partie de l’Islam et certes les gens dont l’Islam est le meilleur sont ceux qui ont le meilleur comportement». (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2653).

Le plus bel exemple pour l’homme était l’attitude très respectable du Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) qui doit nous servir de modèle dans ce bas-monde.
En effet, le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) était doux et soigné dans ses paroles.
Abd Allah ben Amr a dit:
«Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) n’était grossier ni de nature ni dans ses paroles. Il disait: « Le meilleur d’entre vous est celui qui a le meilleur caractère.»
Selon Ibn Mas’oûd (qu’Allah l’agrée), le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «Le vrai croyant n’est pas celui qui fait douter de la filiation des autres, ni celui qui maudit autrui, ni celui qui est impudique et grossier.» (At-Tirmidhi).

L’Islam est une religion de pudeur où les mensonges, insultes ou grossièretés sont à bannir du vocabulaire des croyants.
Nos paroles ont des répercussions dans le monde ici-bas comme dans le monde éternel.
Selon Abou Darda (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «Rien ne pèse plus dans la balance du croyant, le jour de la résurrection, que sa bonne moralité et son bon caractère. Dieu déteste, en effet, tout grossier au parlé impudique.»

Plusieurs raisons peuvent amener une personne à être grossier: les mauvaises habitudes, les fréquentations où les moments de colère et de dispute.
Pour éviter de se mettre dans ce genre de situations, le croyant peut rechercher la protection d’Allah (soubhanou wa ta’ala) contre le diable.
Le prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit: «Je connais une parole qui si il l’avait dite aurait dissipé ce qu’il trouve (en lui), si il avait dit: Je cherche protection auprès d’Allah contre le diable… ce qu’il ressent aurait disparu.» (Transmis par Al Boukhari voir Al Fath 6/337 et Mouslim 2610).