Que doit faire le musulman suite à un mauvais rêve ?

Dakarmidi – D’après les sources musulmanes, les rêves sont de plusieurs types.
Le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Le rêve est de trois sortes :
– le rêve véridique ;
– le rêve où l’homme converse avec son âme ;
– et le rêve qui cause de l’effroi (« tahzîn »), provenant du diable » (rapporté par at-Tirmidhî, n° 2280).

En effet, d’après Abou Hourayra (Radhiya Allahou ‘Anhou) le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Au fur et à mesure que le temps progresse, le rêve du musulman devient de plus en plus vrai. Ceux d’entre vous dont les rêves sont les plus vrais sont ceux qui évitent le plus le mensonge. Le rêve du musulman est l’une des 45 parties de la prophétie. Il existe trois sortes de rêve : le bon rêve qui est une bonne nouvelle venue d’Allah ; le mauvais rêve à travers lequel Satan apporte la tristesse, et le rêve qui n’est que le reflet des propres pensées de l’intéressé.» (Rapporté par Mouslim).

Seulement, le seul rêve dont le musulman doit se prémunir est le mauvais rêve qui provient de Satan et par lequel ce dernier tente d’attrister et d’effrayer la personne.
Mais quel comportement adopté lorsque l’on fait un mauvais rêve ?
Le croyant peut exécuter six actes afin de se défaire de l’angoisse de ce cauchemar:
– Prendre refuge auprès d’Allah soubhannou wa ta’ala contre son mal.
– Prendre refuge auprès d’Allah soubhannou wa ta’ala contre Sheytân.
– Que la personne postillonne trois fois sur sa gauche et qu’il dise «Je prends refuge auprès d’Allah soubhannou wa ta’ala contre le Sheytân et contre le mal que j’ai vu.»
– Qu’il ne le raconte à personne en vertu de la parole du Prophète « Et qu’il n’en parle à personne. » Sahîh al-Boukhârî (6584) ; Muslim (5862).
– Qu’il se lève, fasse ses ablutions et prie comme il est rapporté dans le Hadîth
– Qu’il change le côté sur lequel il dormait, s’il était sur le côté droit, il se met sur le côté gauche et inversement.
Enfin avant de se coucher, le musulman doit systématiquement réciter le verset du Trône Ayat Al Kursi et les deux derniers versets d’Al Baqara.

Abou Hourayra (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) m’a confié la garde de la zakat de Ramadan. Puis quelqu’un est venu puiser dans les denrées et je me suis saisi de lui à trois reprise et l’avait menacé à chaque fois porter son cas devant le Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam). A la troisième fois il me dit libère-moi et en échange je vais t’apprendre quelque chose qui tu serviras: «Quand tu vas te coucher, récite le verset du Trône. Allah chargera quelqu’un de te garder et Satan ne se rapprochera pas de toi jusqu’au matin. » Lorsque j’ai fait part de ce qu’il m’a dit au Messager d’Allah (sallAllahou ‘alayhi wa salam) il a dit : « Il a dit la vérité, bien qu’il soit un grand menteur ; c’était un diable. » (Rapporté par Boukhari).

Ubay (qu’Allah l’agrée) rapporte également qu’il avait un gros récipient rempli de dattes qu’il surveillait de temps à autre. Constatant que la quantité de datte avait diminué, il s’est mis un soir à surveiller l’endroit. Tout d’un coup, il vit apparaître une bête ayant la taille d’un jeune adolescent. Ubay poursuit alors son récit en disant : J’ai salué et cette bête a rendu la salutation.
J’ai dit : « Qui es-tu ? Es-tu un Jinn ou un humain ? »
Il m’a dit : « Un Jinn. »
J’ai dit : « Fais voir ta main. Elle me l’a tendue, et j’ai constaté qu’elle était couverte de poils de chien. »
J’ai dit : « Est-ce ainsi que les Jinn sont crées ? »
Il m’a dit : « Les Jinn savent qu’il y a pas parmi eux plus terrible que moi. »
J’ai dit : « Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ce que tu as fait ? »
Il répondit : « On m’a rapporté que tu es un homme généreux qui aime faire l’aumône et j’ai voulu avoir une part de ta nourriture. »
J’ai dit : « Qu’est-ce qui nous protège de vous ? »
Il répondit : « Ayat-al-Kursi, le verset du trône qui se trouve dans Sourate Al-Baqara (La vache). Celui qui récite ce verset le soir est protégé de nous jusqu’au matin, et celui qui le récite en se réveillant le matin est protégé de nous jusqu’au soir. »