Donner sa zakat : saurez-vous éviter ces 7 erreurs ?

la zakat

Dakarmidi – dans cet article, nous allons parler des 7 erreurs les plus courantes qui me parviennent des frères et des sœurs lorsqu’il s’agit de donner sa zakat.
À la fin de cet article vous saurez non seulement quelles sont ces erreurs et comment les éviter, mais également pourquoi il est si facile de s’y adonner.

Erreur commune numéro 1 : Donner la Zakat aux mosquées

Donner la Zakat aux mosquées peut-être une bonne idée et une mauvaise en même temps. Je m’explique. La mosquée, en tant que telle, ne fait pas partie des ayants-droits de la Zakat.
Cela veut dire que si vous donnez votre Zakat à la mosquée et qu’elle l’utilise pour couvrir ses frais de fonctionnements (paiement du loyer, imam, etc.) cela n’est pas permis selon les efforts intellectuels les plus juste des théologiens.
En revanche, si vous avez la certitude que la mosquée reverse votre Zakat aux ayants droits énoncés dans le Coran, et qu’elle est un intermédiaire de confiance, car elle connaît des personnes dans les besoins, alors donner votre Zakat à la mosquée peut être un choix efficient.

Erreur Zakat numéro 2 : Donner la Zakat seulement pendant le ramadan

Le Ramadan est un mois sacré, et les bonnes actions y sont multipliées. Ceci ne fait pas l’ombre d’un doute. En revanche, il faut dissocier démultiplication des bonnes ouvres du fait de s’acquitter de ce qui nous incombe et est obligatoire. Je m’explique :
Donner votre Zakat pendant le ramadan est bien, et recommandé. Mais si votre zakat devient obligatoire avant le ramadan, il ne vous est pas permis de retarder l’acquittement de la zakat pour ce prétexte. Car vous délaissez une obligation (qui est de sortir la Zakat à la date où elle incombe, peut importe le moment de l’année) pour quelque chose de surérogatoire.
Ainsi, dans votre cas, sortir la zakat avant le ramadan et à sa date d’échéance sera donc mieux et plus récompensé que de la retarder.

Erreur numéro 3 : Ne pas donner la Zakat sous prétexte que l’on a négligé les années précédentes

Ceci est une ruse couramment utilisée par le diable et ses alliés pour vous éloigner de la voie droite. En effet, le fait que la zakat vous ai été obligatoire les années précédentes, mais que vous vous en êtes pas acquittée est une erreur en soi.
Mais tant que vous êtes vivant et sur terre vous avez toujours la possibilité de vous repentir et de réparer les erreurs passés.
C’est pour cela que vous devriez justement vous acquitter de la zakat si vous l’avez négligée pendant trop longtemps, en ayant la conviction qu’Allah vous pardonnera pour vos erreurs passées.
Allah dit, en citant la parole de notre père Ibrahim (que la paix et le salut d’Allah soient sur Lui)
«Et qui désespère de la miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés?» Sourate 15 : Verset 56

Erreur numéro 4 : Donner à la Zakat des personnes qui ne sont pas dans le même pays

La base, est que la zakat doit être reversée dans le pays dans lequel se trouve votre argent. La preuve de ceci est la parole de notre bien aimé (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) lorsqu’il s’est adressé à Mouadh (qu’Allah l’agréé) lorsqu’il l’envoya au Yémén:
« Et si ils prient, informe les qu’Allah leur a prescrit de verser une aumône à prélever des riches, et à reverser aux pauvres d’entre eux. »
Ainsi, les théologiens ont décrété qu’il incombe au musulman de d’abord s’assurer qu’aucun ayant-droit dans son entourage n’ait besoin de sa Zakat avant de l’envoyer dans un autre pays.

Erreur numéro 5 : Ne pas donner la Zakat sous prétexte de ne pas savoir la calculer

Si vous ne savez pas calculer la Zakat, demander à une personne qui a plus de science religieuse que vous.
Allah nous ordonne de demander, lorsque nous ne savons pas :
« Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas »
Sourate 16 : Verset 43

Erreur numéro 6: La donner à des ONG qui utilisent cet argent pur couvrir leurs frais de fonctionnement

Tout comme pour les mosquées, les ONG peuvent être un excellent moyen de donner la Zakat à une condition là aussi : que votre argent arrive aux ayants-droits. Préférez des ONG qui travaillent localement pour allier ceci avec le fait de donner votre Zakat dans l’endroit où vous devez vous en acquitter.
Assurez-vous également que l’ONG n’utilise pas l’argent de votre Zakat pour couvrir ses frais de fonctionnements (tels que salaires des employés, etc.). Car votre Zakat doit arriver au centime près aux ayants-droits. Et même si l’ONG doit couvrir ses frais, il incombe qu’elle se rémunère de dons généraux et non pas de dons spécifiques de la Zakat.

Septième erreur lors de l’acquittement de la zakat : Se baser sur le mauvais calendrier

La dernière erreur la plus courante, est de ne pas se baser sur le calendrier que l’islam nous a décrété, à savoir la lune. Tout comme nous utilisons le calendrier lunaire pour nos adorations tels que le ramadan ou le pèlerinage, la Zakat n’en fait pas exception. Ainsi, vous devez vous acquitter de la Zakat en suivant les mois lunaires, et non solaires.

Comme vous le voyez, ces erreurs sont souvent couplées à une mauvaise compréhension de ce pilier de l’islam.

Comme je le dis souvent, le plus gros problème n’est pas d’être ignorant (car nous l’avons tous été un jour où l’autre), mais de le rester et de se satisfaire de cette ignorance. Cela est d’autant plus vrai dans des piliers religieux aussi importants que celui-ci.
Pour en savoir plus, et apprendre la Zakat facilement avec des exercices et mises en situations de la vie de tous les jours, vous pouvez vous procurer le livre-DVD simplifié : La Zakat Facile qui vous aidera à comprendre ce pilier comme il se doit avec des exercices et mises-en-situations corrigés.

Et Allah est le plus Savant.