Après avoir embrassé l’Islam, le reconverti a-t-il pour obligation d’avoir recours à la circoncision ?

Dakarmidi – En quête de vérité absolue, plus en plus d’hommes décident de choisir l’Islam comme religion.
Est-ce qu’un homme converti doit effectuer de manière obligatoire la circoncision. Voici l’échange tiré du livre de Ibn Qayyim Al Jaouziya, Chapitre 9: «La circoncision du nouveau-né et ses règles».

Question :

Si un homme qui n’a pas été circoncis à la naissance et se converti à l’islam à l’âge adulte, lui est-il obligatoire de se faire circoncire après sa conversion ?
Réponse :

La circoncision est obligatoire pour l’homme, sauf si cela lui cause un mal quelconque, comme par exemple le fait qu’il soit très âgés et que le docteur pense qu’une circoncision à son âge pourrait lui causer du mal, dans ce cas elle (la circoncision) ne lui est pas obligatoire ( il n’a pas à la faire).
Mais si une personne sait que cela ne lui nuira pas et qu’elle est capable de le faire alors cela lui devient obligatoire, car notre Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) nous a ordonnés de nous faire circoncire et il a dit que la fitrah (la prédisposition naturelle de l’homme) est composés de 5 choses et il cita en premier lieu la circoncision.

Il est rapporté dans Al Boukhari et Mouslim, d’après Abû Houreira que le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Abraham s’est circoncis à 80 ans à l’aide de l’herminette. »
La circoncision fait partie des choses par lesquelles Allah a éprouvé Abraham son bien-aimé et qu’il a accomplies. Ce qui lui valut d’être désigné comme guide pour les humains. Cette pratique se perpétua chez les autres envoyés après lui ainsi que leurs disciples jusqu’au Messie ‘Issa (Jésus) qui s’est circoncis. Ce que les chrétiens confirment d’ailleurs. Elle fait partie des pratiques inhérentes à la nature humaine.

Il est rapporté dans Al Boukhari et Mouslim, d’après Abû Houreira que le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Cinq pratiques sont inhérentes à la nature humaine : la circoncision, l’épilation du pubis, la taille des moustaches, la coupe des ongles et l’épilation des aisselles. »
Le hadith place la circoncision en tête des pratiques qui font partie de la nature originelle.
Ces pratiques font partie de la nature originelle car celle-ci est le culte exclusif, la religion d’Abraham.
Ces pratiques furent recommandées à Abraham et font partie des commandements par lesquels son Seigneur l’a éprouvé. Les pratiques inhérentes à la nature humaine participent toutes à la pureté, la propreté et l’extirpation des déchets répugnants des humains avec lesquels le Démon fait bon ménage.

La circoncision est-t-elle obligatoire ou recommandée ?

Les docteurs ont divergé à ce sujet :Pour As-Sha’bî, Rabî’a, Al-Awza’i, Yahya ibn Saïd Al Ansari, Malik, As-Shafii et Ahmad, cette pratique est obligatoire.
Malik est d’ailleurs allé plus loin en réfutant l’imamat et le témoignage de celui qui n’est pas circoncis.
Quant à Hassan Al Basri et Abû Hanifa, cette pratique est plutôt sunna et non obligatoire.

Ibn Abû Moussa, un des disciples de Ahmad, pense qu’elle est une «sunna Mouakkada» vivement recommandée