08 décembre : Anniversaire de la disparition de Serigne Moustapha Sy Djamil et Serigne Mansour Sy

Dakarmidi  – 08 décembre restera à jamais gravé dans la mémoire des Sénégalais, plus précisément la communauté Tidiane. Cette date marque la disparition de Serigne Moustapha Sy Djamil en 1993 et Serigne Mansour Sy en 2012. 

Qui était Seydi Djamil ?

Mouhamadou Moustapha Sy, de son vrai nom, dès son bas âge, « Dabakh » l’avait surnommé « Jamil » (le beau en arabe). Petit-fils aîné de Seydi El Hadj Malick Sy, Serigne Moustapha a consacré toute sa vie à la défense et la préservation du legs de son grand-père. S’appuyant notamment sur l’éducation des enfants, compte tenu de son caractère déterminant, Seydi Djamil partagera sa vie entre l’enseignement, l’apprentissage et la retraite spirituelle. Peu connu dans sa vie, très connu dans son vécu de guide spirituel par les détenteurs de secrets, le petit-fils aîné de Maodo marquera positivement l’esprit des disciples Tidianes, même après son décès, en 1993 le même jour que son petit frère, Serigne Mansour Sy Borom Daara Dji disparu le 08 Décembre 2012 à Paris.

Borom Daradji

Serigne Mouhamadoul Mansour Sy Borom Daara Ji, né le 15 août 1925 à Tivaouane est décédé le 8 décembre 2012 à Paris à l’âge de 87 ans. Le grand homme de Dieu a consacré sa vie à l’enseignement du Coran d’où son pseudonyme. Connu pour sa finesse d’esprit, son sens de l’humour et sa grande générosité, il assure avec sagesse depuis 12 ans le lourd fardeau de khalife général dans un contexte de crise des valeurs et de radicalisation des fondamentalismes religieux dans le monde.